CIGREF et DSI d’Afrique : une ambition commune

Nouvelle orientation internationale du CIGREF qui participe à la création de CIO Africa Network et s’implique aux 6èmes ATDA

Depuis plusieurs mois, les DSI du CIGREF ont engagé une démarche de soutien auprès de leurs pairs africains. C’est Jean-Christophe Lalanne, CIO du groupe Air France KLM, par ailleurs Vice-président du CIGREF, qui porte cette ambition. Cette démarche s’est construite sur un quadruple constat. D’une part, de nombreuses entreprises membres du CIGREF possèdent des filiales en Afrique,  dont les DSI sont eux-mêmes membres de clubs de DSI locaux. D’autre part, les échanges entre les DSI du Nord et du Sud peuvent être particulièrement fertiles en raison des trajectoires de transformation numérique très différentes. Par ailleurs, le CIGREF possède 47 ans d’expertise associative qu’il propose de mettre au service de la structuration des réseaux de DSI africains. Enfin, comme c’est déjà le cas avec EuroCIO, le réseau des CIO européens, il apparaît particulièrement utile de se regrouper du Nord au Sud, entre utilisateurs de produits et services numériques, pour équilibrer le marché face à des
éditeurs en situation de quasi-monopole.

Perspectives pour la transformation numérique

C’est dans cet esprit que Jean-Christophe Lalanne a répondu il y a quelques semaines aux questions de CIO Mag, le média des décideurs numériques de l’Afrique francophone. Dans cet article que vous pouvez consulter ici, Jean-Christophe développe la vision du CIGREF de ce que peuvent être les relations entre les DSI européens et africains. Il trace également quelques perspectives pour la transformation numérique des entreprises africaines, les freins à desserrer, mais également les facteurs clés du succès de cette transformation.

Création du Cio Africa Network

Forum des DSI tunisiens 2017

Pour donner corps à ce partenariat, et entrer dans le concret, Henri d’Agrain, Délégué général du CIGREF, a participé les 18 et 19 octobre 2017 au Forum international des DSI en Tunisie. C’est au cours de ce forum que les différents clubs de DSI des pays de l’Afrique francophone ont acté officiellement leur constitution en réseau panafricain. Ce réseau est désormais doté d’un nom, CIO Africa Network, et d’un porte-parole en la personne d’Hatem Trigui, DSI de Groupe chimique Tunisien et Président du club des DSI tunisiens. Le CIGREF est honoré d’avoir été associé à la création du CIO Africa Network et se tient à la disposition de ses homologues africains pour toutes formes d’échanges et de partages d’expériences.

Implication du CIGREF aux 6èmes Assises de la Tranformation Digitale en Afrique

ATDAL’actualité africaine du CIGREF ne s’est pas démentie au cours du mois d’octobre 2017. En effet, se sont tenues à Paris les Assises de la transformation digitale en Afrique, du 25 au 27 octobre, à Bercy. Le CIGREF, partenaire de l’événement, a participé à plusieurs sessions organisées dans le cadre de ces Assises. Henri d’Agrain a notamment donné une keynote sur l’Open Innovation et les conclusions du rapport sur le sujet publié par le CIGREF le 25 septembre dernier, consultable ici. L’engagement de la France en soutien de la transformation numérique de l’Afrique a été réaffirmé au cours de ces trois jours d’échanges intenses. Les besoins massifs en termes de formation, l’investissement dans les infrastructures, le défi du financement des startups, les enjeux de régulation, sont les principaux thèmes qui ont émergé des débats.

Enjeux stratégiques et économiques pour le continent africain

Pour conclure, rappelons les propos de Jean-Christophe Lalanne qui insiste sur deux points particulièrement stratégiques. D’une part, CIO Africa Network doit « promouvoir le développement de la culture numérique en Afrique, sa compréhension, sa démocratisation ». D’autre part, « la transformation digitale est une chance à saisir pour faire face aux enjeux écologiques et à la gestion des ressources sur le continent africain ».