Colloque CIGREF « Intelligence Artificielle, enjeux pour les entreprises »

Regards croisés sur les enjeux éthiques et juridiques de l’Intelligence Artificielle dans les entreprises

Mercredi 28 septembre, le CIGREF organise un colloque pour « Explorer les enjeux de gouvernance de l’intelligence Artificielle dans les entreprises ».  Ce colloque proposera les retours d’expérience du « Cercle Intelligence Artificielle » créé cette année en partenariat avec le Cabinet Alain Bensoussan Avocats.

CIGREF-colloque-IA

L’objectif est de présenter les regards croisés de dirigeants de grandes entreprises, d’experts, startups, chercheurs, prospectivistes… spécialisés dans le domaine de l’IA. Ces regards croisés permettront de dresser un état des lieux quant aux questions de gouvernance, notamment en matière éthique et juridique, liées à l’Intelligence Artificielle.

En effet, le CIGREF souhaite sensibiliser les entreprises aux enjeux présents et futurs de l’IA à travers une vision prospective qui doit permettre aux entreprises d’anticiper les évolutions, à la fois managériales et sociétales, induites par ce « nouvel âge d’or de l’Intelligence Artificielle » !

Publication d’un Livre Blanc…

Ce colloque présentera les conclusions des travaux menés cette année au sein du « Cercle Intelligence Artificielle » et des Groupes de Travail du CIGREF dans un Livre Blanc « Gouvernance de l’intelligence artificielle dans les entreprises : enjeux juridiques, éthiques et managériaux »

K-VOYIATZISComme le précise Konstantinos Voyiatzis, Administrateur CIGREF, dans la préface de ce Livre Blanc : « L’IA permet déjà de mieux répondre aux exigences actuelles du Big Data :  certaines technologies comme le Machine Learning ou le Deep Learning, qui sont des technologies d’apprentissage autonomes reposant sur l’analyse et la fouille de données, répondent aux problématiques actuelles du Big Data […] A tel point que nous pouvons bel et bien affirmer que l’IA fait partie intégrante de l’évolution future des modèles d’affaire de l’entreprise numérique. Elle peut rendre les entreprises plus intelligentes, dans le sens où elle leur permettra d’être plus proactives et d’appuyer leurs décisions. Mais cette intelligence dépendra également de la manière dont le management s’adaptera et gèrera ces nouvelles technologies au sein d’une organisation ».

A-BensoussanAlain Bensoussan, Fondateur du cabinet d’avocats Alain Bensoussan Selas, co-auteur du Livre Blanc, insiste également : « Logiciels, bases de données, robots, data mining… L’IA sera partout, et l’entreprise devra veiller à l’analyse de la faisabilité technique et juridique des solutions qu’elle mettra en place, à des structures adaptées, à la protection de la propriété intellectuelle et industrielle, sans parler des questions éthiques. Elle devra également définir sa stratégie de protection (qualification juridique et régime applicable, dépôts, revendications, mesures de protection, défense) et de valorisation d’une innovation, élaborer, rédiger et négocier des contrats et documents associés, gérer les projets, auditer les risques juridiques et éthiques… ».

Ce Livre Blanc sera disponible en ligne le 28 septembre 2016, à l’issue du Colloque.

S’inscrire au Colloque Intelligence Artificielle du CIGREF

Pour assister au Colloque Intelligence Artificielle du CIGREF, l’inscription est gratuite mais obligatoire.

La confirmation d’inscription sera obligatoire pour accéder au colloque