J3 pour le CIGREF au #CES2016 : « le futur c’est maintenant » !

Une nouvelle journée bien remplie pour la délégation CIGREF au CES 2016

delegation-CIGREF-CES2016

La journée commence avec la conférence d’ouverture sur l’Internet des Objets, se poursuit avec une visite à la découverte des innovations, puis entre autres à l’écoute de la session Global Innovation avec le ministre français de l’économie Emmanuel Macron, Neelie Kroes1, Jeannine Sargent2 et le Sénateur américain Mark Warner. Et un debrief pour finir…

Les piliers de l’Internet des Objets

C’est la conférence Samsung qui a ouvert le programme de cette journée au CES2016. Le Dr WP Hong, Président de Samsung Electronics, a présenté sa vision en matière d’Internet des objets. Pour lui, cette vision stratégique repose sur trois piliers : l’ouverture, l’interopérabilité et la sécurité.

L’internet des objets est synchronisé avec la vie réelle. Qu’il s’agisse des frigos intelligents, du contrôle confort de la maison via smartphones, du monitoring des déplacements des enfants… l’internet des objets prend soin des personnes, les connecte entre elles et devient une part de notre vie. « The future is today » !

Samsung utilise son large portfolio de device pour créer un écosystème contigu de dispositifs nécessaires à l’IoT. Les machines, les plateformes et la sécurité sont des éléments fondamentaux dans une stratégie Internet des Objets.

En ce qui concerne les appareils, ils doivent être plus petits, connectés et dépenser peu d’énergie. Une nouvelle génération de batteries doit permettre à l’IoT de fonctionner tout le temps, à l’utilisateur d’être tout le temps « en ligne », tout en étant « ecofriendly ».

Les plateformes quant à elles doivent être associées à l’interopérabilité. Le système IoT doit être ouvert pour que l’écosystème puisse y participer. La construction de cet écosystème passe par des partenariats ouverts avec des API ouvertes. Le 3ème pilier est la sécurité, notamment celle des données qui doit être abordée très sérieusement.

Le Dr Wong a également axé son exposé sur la construction de l’écosystème et les partenariats ouverts que mène la marque avec des partenaires aussi divers que Microsoft, BMW, Golden&Sachs Corning, Ascott… Il a d’ailleurs invité ces partenaires à le rejoindre sur scène pour bien montrer que l’internet des Objets n’est pas seulement une affaire de technologies, mais également de stratégie partenariale, de construction d’un écosystème. Etre plus fort en innovant à plusieurs est aussi ce qu’explique le CIGREF en ciblant cet enjeu pour l’Entreprise 2020 : « Multiplier les partenariats, seul on ne peut plus rien » !

CES-CIGREF-3DQuelques innovations aperçues à la volée…

Cette édition 2016 du CES est fidèle à la tradition. Elle foisonne d’innovations, de technologies et d’objets, toutes et tous plus curieux et qui frappent l’imaginaire. Impossible ni de les voir ni de les citer tous.

Au-delà des objets connectés, l’impression 3D a pour elle d’être non seulement créative, étonnante, mais aussi souvent photogénique ! Elle entre dans les domaines de la santé, permet la réalisation d’objets en métal et même des champignons déshydratés…

Conférence Global Innovation…Innovation vs risque numérique

Cette session a réuni autour du ministre français de l’économie Emmanuel Macron, Neelie Kroes, Jeannine Sargent et le Sénateur américain Mark Warner. Le ministre français insiste notamment sur l’importance de trouver un équilibre entre la gestion des risques inhérents au numérique, et l’engagement nécessaire pour permettre l’innovation.

Pour lui, le numérique est un challenge pour les Gouvernements, que ce soit en termes de régulation, d’éducation, de culture. Il précise « nous avons besoin d’un marché équitable pour encourager la concurrence et l’innovation sur le marché numérique, c’est le rôle des politiques ».

TR CES2016- EMacron

Un autre point important pour le ministre porte sur la réduction des coûts du risque numérique qui laisserait une meilleure place à l’innovation. Fortement convaincu de l’enjeu lié à la réduction des risques (donc de leurs coûts) pour les entreprises et pour l’économie française, le CIGREF s’est engagé dans des actions de formation et de sensibilisation, notamment avec sa campagne grand-public « la Hack Academy ». Cette campagne repose sur l’humour et portée par 4 clips vidéos

_________________________

1 Commissaire européenne chargée de la société numérique de 2010 à 2014
2 President of Innovation and New Ventures at Flextronics