Les dossiers du Club Achats 2015

CIGREF-club-achats-2015Un nouveau dossier du « Club Achats » CIGREF

Dès 2003, le CIGREF a créé le « Club Achats », club d’échanges de bonnes pratiques et de mise en relation des différents acteurs. Les objectifs du Club :
– Favoriser l’échange au sein de la communauté des acheteurs IT des membres du CIGREF,
– Faciliter la mise en relation des acheteurs avec les autres entités de l’entreprise,
– Identifier les bonnes pratiques en matière d’achats numériques et d’organisation de la fonction Achats IT.

Depuis, le Club Achats du CIGREF publie régulièrement les travaux et réflexions de ses membres, des acheteurs IT, des DSI et des juristes. Ils se penchent par exemple sur des problématiques comme le respect de la concurrence, ou encore la non-cartellisation des fournisseurs. Ils traitent aussi bien les problématiques techniques, organisationnelles, stratégiques et juridiques.

Des fiches thématiques pour le dossier 2015 du « Club Achats » CIGREF

Ce nouveau dossier du Club Achats, piloté par Philippe ROUAUD, Directeur de l’ingénierie et du SI de France Télévisions, a traité ces sujets pour lesquels il propose des fiches thématiques :

• Achats de services numériques : bonnes pratiques et points d’attention
• Contrats méthodes Agiles : bonnes pratiques et points d’attention
• Typologies d’optimisation logicielle : optimisation et outillage
• Audit de licences : fiche complétée par une mise à jour de la Charte de bonnes pratiques CIGREF.

Il a abordé également « les pratiques d’achats de P2I, TJM informatiques et e-profils » : mise à jour de l’étude BRAPI 2015, dont le CIGREF est partenaire depuis l’origine. Le document est disponible (en accès payant) sur le site du BRAPI.

Autre thème abordé par le Club Achats, les « Relation PME – Grandes Entreprises : exemples d’organisation » (retour d’expérience de deux Grands Comptes).

Ces fiches de synthèse ont été réalisées sur la base de témoignages d’experts et d’échanges entre collaborateurs d’entreprises membres du CIGREF, intervenant dans le domaine des achats numériques. Ce rapport s’adresse notamment aux Acheteurs IT, DSI et Juristes désireux de mieux s’organiser sur ces différents sujets.

Philippe ROUAUD, Directeur de l’Ingénierie et du SI, France Telecom, pilote du Groupe de Travail CIGREF, précise la démarche du groupe pour la publication de ce rapport.

CIGREF-audit-licences-2015L’audit de licences, Charte de bonnes pratiques CIGREF 2015

Quel est le constat partagé par tous, utilisateurs comme éditeurs ? « De nombreux grands comptes acheteurs de licences constatent une tendance à la multiplication des audits de licences de logiciels par les éditeurs. Etre conforme à 100% est impossible pour une entreprise. Les audits se déroulent généralement dans des conditions de coopération mutuelle et aboutissent à des conclusions équilibrées. Toutefois, il arrive qu’à l’occasion d’audits, les éditeurs cherchent à maximiser les régularisations, ce qui crée un climat de suspicion entre l’éditeur et le client […].

Les acheteurs constatent que les éditeurs s’appuient parfois sur des clauses contractuelles sujettes à interprétation, d’où un problème de lisibilité pour le client et un problème de prévisibilité. Ils constatent également que la complexité des modèles de licensing des éditeurs rend difficile le contrôle de la conformité en amont et encourage la recherche de « failles » par les éditeurs […] ».

Aussi, les membres du CIGREF ont élaboré, avec le concourt du cabinet Aramis, une Charte de bonnes pratiques en matière d’audits de licences. Cette Charte pose quelques principes généraux, qui selon les grandes entreprises, devraient présider à tout audit de licences de logiciels.

ligne