Rapport CIGREF : Internet des Objets, cahier de l’Innovation

CIGREF-internet-objets-innovationInternet des objets, inspiration d’innovation et de nouveaux modèles d’affaires

Si l’Internet des Objets n’en est qu’à ses premiers pas, il n’était pas possible d’ignorer l’importance de cette tendance ni la place qu’elle va prendre dans la société et dans nos entreprises.

Le groupe de travail « Innovation » du CIGREF s’est penché sur cette problématique « qui n’est pas qu’une problématique technologique (sur laquelle on sait déjà être innovant), mais également une problématique sociétale et éthique ».

Comme le précise en synthèse ce Cahier de l’Innovation destiné à l’Internet des Objets :
« Avec la transformation des entreprises et le développement de la culture numérique, l’innovation est devenue un élément essentiel de différenciation dans la conquête de nouveaux marchés. Elle est porteuse de création de valeur pour les métiers de l’entreprise, à travers la découverte de nouvelles technologies particulièrement adaptées. Elle permet d’anticiper de nouvelles problématiques et d’apporter un avantage immédiat […] 

Pour l’entreprise, l’Internet des Objets offre la possibilité de diversifier ses modèles d’affaires. Cela peut passer par la mise à disposition sur le marché de nouveaux objets connectés, mais également par l’enrichissement de produits existants auxquels une connectivité va être ajoutée. L’ensemble des données récupérées par ces nouveaux objets pourra également être valorisé au travers de nouvelles offres de services, que ce soit en BtoB ou en BtoC […] ».

L’internet des Objets, partie prenante de la Culture Numérique de l’entreprise

Ce rapport CIGREF attire l’attention sur la nécessité de faire entrer dès à présent l’Internet des Objets dans la démarche d’Innovation de l’entreprise et comme élément indissociable de sa culture numérique :

« Il est primordial de se pencher dès aujourd’hui sur cette problématique afin de développer l’écosystème qui favorisera et encadrera son intégration dans notre quotidien. La collaboration de tous sera nécessaire pour mettre en place les infrastructures indispensables, et développer une offre de confiance numérique. La véritable problématique de l’Internet des Objets est bien ici, dans cette valeur de la culture numérique qu’est la confiance, car dans ce contexte, les utilisateurs confient leurs informations à des outils dont la chaîne de gestion sera partagée par un grand nombre d’acteurs, privés et publics. L’entreprise qui aura mis en place des nouveaux modèles d’affaire liés à l’Internet des Objets tout en améliorant ses processus internes devra donc bien s’ouvrir à la co-création de valeur avec l’ensemble de son écosystème ».

Patrick HERENG, Administrateur CIGREF, évoque « l’Internet des Objets »…