Rapport CIGREF : Marché secondaire des logiciels

Marché secondaire des logiciels, risques et opportunités pour les grandes entreprises

CIGREF-marche-secondaire-logicielsLe CIGREF a choisi de se pencher sur cette préoccupation qui devient récurrente depuis quelques années au sein des entreprises : « un accroissement des audits de licences par les éditeurs de logiciels. Si globalement ces audits sont vécus par les entreprises utilisatrices comme légitimes, cette pratique est souvent ressentie comme agressive, voire comme un prélude lié à une démarche commerciale ».

Un marché des logiciels de seconde main ouvert pour toutes les entreprises

Pour aborder cette pratique de plus en plus répandue au sein de l’entreprise étendue, le CIGREF a sollicité SOFTCORNER – Startup incubée par l’Université Paris Dauphine et Telecom Sud-Paris. L’objectif est de décrire le cadre juridique dans lequel s’inscrit le marché secondaire des logiciels et d’expliciter les enjeux (opportunités et risques) pour les grandes entreprises.

« Ce marché apparaît comme un théâtre dans lequel les entreprises peuvent regagner de l’autonomie et rééquilibrer les relations avec leurs fournisseurs.
Cette évolution marque une étape importante de la maturation de l’écosystème qui entoure les SI des entreprises, puisqu’il favorise l’émergence d’un nouveau segment économique dont tireront profit à la fois les entreprises et les différents fournisseurs des services associés.
A la lumière des éléments apportés dans ce Livre Blanc, en bénéficiant d’un cadre juridique stable et pérenne, le marché des logiciels de seconde main est ouvert pour toutes les entreprises, quelle que soit leur taille ».

Télécharger le rapport « Marché secondaire des logiciels, risques et opportunités pour les grandes entreprises »

Existe aussi en version anglaise « The Secondary Software Market, Risks and opportunities for large companies » [pdf, 1,03Mo]

ligne