google-garageUn anniversaire pas ordinaire !

Quand un ado veut fêter dignement ses 15 ans, pas sûr que sa première idée soit de choisir son garage… même de naissance ! Sauf si l’ado en question s’appelle Google et qu’il convoque la presse pour immortaliser ce retour aux sources !

garage-1998Google démarre son activité le 27 septembre 1998 dans le garage d’une petite maison, au 232 Santa Margarita à Menlo Park. Susan Wojcicki, propriétaire de cette petite maison de banlieue, loue son garage à Sergei Brin et Larry Page. Ces deux jeunes diplômés de Stanford travaillent sur un moteur de recherche… Ce lieu est devenu mythique pour Google qui décide même de racheter garage et maison en 2006.

Tandis que Google était dans son garage, le CIGREF et l’informatique des entreprises en France…

Cela peut paraitre étrange aujourd’hui, quand on s’interroge déjà sur l’avenir des PC, des tablettes, sur le développement de la 4G, et bien d’autres visions numériques du futur… de jeter un coup d’œil dans le rétro-informatique ! 

Alors que le bébé moteur de recherche fait ses premiers pas dans son garage du 232 Santa Margarita à Menlo Park, comment se prépare en France le monde de l’informatique qui va bientôt l’accueillir ?

1997-1998, côté CIGREF…

« Depuis le début des années 90, le monde connaît une mutation profonde, dont les techniques de l’information et de la communication sont le moteur principal, et qui se traduit par une contraction de l’espace et du temps.
Les conséquences à long terme de cette mutation sont nombreuses et profondes aussi bien sur le plan économique que sur le plan social et culturel. L’information se situe désormais au centre des processus de création de valeurs à l’instar des biens de consommation qui ont tiré la croissance des « trente glorieuses ».
Les techniques de l’informatique et des télécommunications accélèrent tous les processus de travail et de décision au sein des entreprises, et modifient le fonctionnement traditionnel des organisations grâce à un partage plus complet et plus rapide de la connaissance. Elles rapprochent également les entreprises entre elles, et avec les services publics et administratifs, offrent des potentiels nombreux de création de biens et de services nouveaux. Enfin, outil de connaissance et de culture, elles induisent de nouveaux comportements des consommateurs, des salariés et des citoyens qu’il convient d’intégrer dans une vision dynamique de notre communauté ».

Extrait du Rapport d’activités CIGREF, 1997-1998

Selon une enquête CIGREF-SOFRES, en 1998 : « Pour un nombre croissant de Directeurs Opérationnels mais surtout de Directeurs Généraux, les systèmes d’information sont d’une importance stratégique pour le développement de leur entreprise… les dirigeants prennent conscience que les systèmes d’information constituent un facteur de compétitivité et permettent de réaliser des gains de productivité… En revanche, l’importance des technologies de l’information apparaît comme plus relative… mis à part le cas des banques où les technologies de l’information sont intégrées à la réflexion stratégique… ».

On peut retrouver la « mémoire vivante » de l’histoire de l’informatique et des systèmes d’information à travers des « entretiens vidéos avec les Président du CIGREF ». Pendant les premiers pas de Google, de 95 à 2000, c’est Claude Cargou, DSI d’Axa qui présidait le CIGREF.

1997-1998, le contexte économique français…

En 1997, les dépenses des entreprises françaises et celles des particuliers s’accroissent de 9%. Cette reprise significative permet à la France de rattraper son retard par rapport aux autres pays de l’UE.

Cette année-là, 90% des grandes entreprises françaises possèdent un réseau de micro-ordinateurs (moins de 50% chez les petites entreprises).

L’intranet (version d’internet dédiée aux entreprises) remporte un succès qui se propage comme une trainée de poudre aux Etats-Unis. En France, les grandes entreprises s’y mettent. En abolissant les incompatibilités entre machines et entre logiciels, cette architecture offre des possibilités inédites en matière de circulation de l’information. Rapides et faciles à mettre en œuvre, les réseaux intranet accélèrent les échanges.

L’âge sans doute, Google Search devient plus intelligent !

Aujourd’hui, au-delà d’un symbolique retour au garage, pour ses 15 ans Google ne s’est pas contenté d’un gâteau d’anniversaire proposé en Doodle sur sa page d’accueil…

15ans-google-doodle

(attention, pour les joueurs, les jeux de bonbons peuvent s’avérer addictifs !
Mais n’est-ce pas aussi une façon de confisquer du temps numérique à l’internaute ? 🙂

Cet anniversaire reflète l’intelligence stratégique de l’entreprise, fidèle à sa mission originelle « Our mission is to organize the world’s information and make it universally accessible and useful », parce que, cultiver le mythe fondateur renforce certainement l’effet d’annonce de son dernier algorithme « Hummingbird ».

HummingbirdLa philosophie de ce « colibri » est précisément de mettre de l’intelligence dans sa perception des contenus à indexer, de mieux comprendre leur qualité. Démarche déjà bien amorcée par le panda et le pingouin, en charge de veiller depuis deux ans aux résultats de recherches du moteur. Pour Amit Singhal, qui a la charge depuis 2000 d’améliorer la qualité de l’algorithme du moteur de recherche, et aujourd’hui vice-président : « Hummingbird nous permet, après des années de travail, de repenser la façon dont nous utilisons la puissance de la technologie… ». Même si l’annonce de l’envol de cet oiseau intelligent est déclinée solennellement pour cet anniversaire, il est utilisé par Google depuis quelques semaines déjà. L’intelligence de l’algorithme permet de mieux prendre en compte des requêtes de recherche plus longues et de façon plus naturelle.

Plus intelligent et plus interactif seront les nouvelles qualités du moteur de recherche. Même si « parler » à son moteur préféré n’est pas encore entré dans les mœurs de l’internaute, cette perspective fera peut-être l’objet des fonctionnalités intégrées dont nous reviendrons nous entretenir ici dans un an !

Pour prolonger l’histoire de Google…

Ligne