Poisson d’avril de geek… ou pas ?

Publié le lundi 1 avril 2013

poisson-avril-geekQuand la date du 1er avril s’affiche sur le calendrier, chacun scrute ce qui se dit, se fait, s’écrit, se publie… à la recherche de la mystification du jour !

Naturellement, le monde de l’informatique, du web, n’échappe pas à cette tradition. Chacun le sait, les geeks sont de grands farceurs 😉 devant leurs claviers !

Traditionnellement, les forums et sites geeks se lâchent ! Les idées de blagues s’échangent sans modération pour le 1er avril. 

Quelques poissons d’avril numériques sortis de leur bocal

Cela peut aller de l’idée de faire apparaitre un avertissement inquiétant sur une page web « Attention, l’accès à ce site risque d’endommager votre ordinateur », au mode d’emploi pour paramétrer l’affichage d’un écran bleu avec des codes redoutables sur l’ordinateur d’un collègue.

Quant aux annonces, le 1er avril 2011 a vu par exemple la sortie de « la poêle à frire virtuelle », application sensée transformer l’iPad en ustensile de cuisine, peut-être pour les geeks trop accrochés à leurs écrans pour songer à se nourrir concrètement ! Ou encore une annonce propose « un portable à $100 avec une interface télépathique »…

twitter-sans-voyelleTwitter annonce qu’à partir d’aujourd’hui les voyelles deviennent payantes. Autrement dit, il met en place, à côté d’un service de base gratuit mais sans voyelle, un service payant ($5/mois) qui lui, permet l’usage des voyelles… Sympa quand même, on note que le « y » devrait rester gratuit et les voyelles dans les url aussi…

A tout seigneur tout honneur… Google inspire beaucoup les poissons d’avril ! En 2009 par exemple, on pouvait lire que « consterné par notre Hadopi, le géant du web se serait mis en devoir d’acheter la France ! ».

google-nooseAujourd’hui encore, Google ne propose-t-il aujourd’hui, dès sa page d’accueil, de tester notre odorat avec « Google noose » ?

gmail-blueOu encore, de nous initier dès à présent à « Gmail blue » !

Mais est-ce que ce sont vraiment des poissons d’avril ?

En 2012, Google lui-même annonce le 31 mars sur son blog que « la chose la plus importante qu’il sera possible de faire avec un ordinateur sera de conduire une voiture » ! Message appuyé par un reportage en images d’une voiture qui se conduit seule sur un circuit. Poisson d’avril… présenté comme tel.

Sauf que, quelques mois plus tard, il semble que le rêve se soit échappé du bocal à poissons d’avril pour entrer dans la réalité ! La « Google Car » se présente réellement aux médias. Et là, ordinateur embarqué, il suffit d’appuyer sur « shift x »… et la voiture démarre, seule ! Accélère, seule ! Evite les obstacles, seule !

Reste une question ! Etait-ce également une vision prospective… que Google veuille racheter la France ? 😉

Ligne

Vous aimerez aussi…

Généalogie de l’algorithme… ses ancêtres !

Généalogie de l’algorithme… ses ancêtres !

Algorithme en recherche d’ascendance… Retour aux origines Les algorithmes sont partout, au cœur de nos ordinateurs, de nos smartphones, des objets connectés qui envahissent chaque jour davantage notre société. Mais, qui a inventé l’algorithme, ce « ressort »...

1973, François Gernelle invente le Micral N, premier micro-ordinateur

1973, François Gernelle invente le Micral N, premier micro-ordinateur

1973, le CIGREF a 3 ans quand l’informatique s’apprête à descendre dans la rue… Comme l’a rappelé Pierre Lhermite, son premier Président, le CIGREF a été créé en 1970 pour faire face aux difficultés causées par les premiers pas de l’informatique. Cette informatique...