WP-07Est-il pensable d’évoquer ici l’histoire de l’informatique, des systèmes d’information et des technologies numériques, le faire avec un système de gestion de contenus libre qui vient de fêter ses 10 ans, sans célébrer cet anniversaire ? Certes non !

En effet, « Histoire CIGREF », votre site préféré 😉 ! comme nombre des sites les plus populaires en France, utilise la solution WordPress pour publier ses contenus. Cet outil est distribué depuis 2005 par Automattic, une startup américaine d’édition de logiciel fondée par l’informaticien américain Matthew Mullenweg.

Mais la première version de WordPress, la « 0.7 », a vu le jour le 27 mai 2003. A l’origine, Mullenweg souhaitait simplement développer une solution pour son usage personnel, sans imaginer que 10 ans plus loin, elle serait utilisée pour la publication de plus de 66 millions de sites et déclinée en 120 langues (chiffres WordPress).

Le CMS (système de gestion de contenus) permet gratuitement la conception et à la mise à jour dynamique de sites Web. Il se télécharge gratuitement, est épaulé par une immense communauté, et dispose d’une pléiade de plugins élargissant de façon considérable les possibilités originelles de l’outil. Même si les techniciens intégristes de la sécurité agitent la sonnette d’alarme quant à un usage inconsidéré de ces plugins, à part le café, ils permettent quasiment de tout faire !

WordPress, 10 ans de versions jazzy !

Toutes les mises à jour de WorPress donnant lieu à de nouvelles versions du CMS ont été baptisées avec des noms faisant référence au jazz !

La version 1.2 s’est appelée Mingus, compositeur contrebassiste. La 1.5, ce fut Strayhorn, compositeur pianiste. La 2.0 emprunte son prénom à Duke Ellington et la 2.1 en janvier 2007, celui d’Ella Fitzgerald ! WordPress 2.2 en mai 2007 s’appellera Gretz, comme le saxophoniste. Une version 2.4 est proposée en mars 2008 surnommée Brecker comme les frères Randy et Michael respectivement trompettiste et saxophoniste. Viendront ensuite Tyner, Coltrane, Baker, Carmen, Thelonious, Reinhardt, Gershwin, Green… et la dernière, la 3.5, sortie en décembre 2012, baptisée Elvin, comme le batteur Elvin Jones ! A noter que Thelonious, la version proposée le 17 juin 2010 est celle qui intègre une gestion multiblogs.

« Faire un bœuf » façon WordPress…

Certes moins improvisé qu’une jam, le succès de WordPress tient sans doute, au-delà du fait qu’il est gratuit, à la réactivité de sa communauté, à la légèreté de l’outil, laissant chacun libre de compléter les fonctionnalités de bases par un choix de milliers plugins utilisables à la carte en fonction de ses besoins. Le CMS est aussi personnalisable grâce à des milliers de thèmes développés et customisables.

Bon anniversaire WorPress !  Bonne continuation…

Ligne