Page 8 - Actes-AG-CIGREF-2012

Version HTML de base

Bilan et perspectives
8
Assemblée Générale 2012
Quand on parle d’audit, on ne met pas en cause les devoirs des clients, on parle de ces audits qui
permettent de faciliter les atterrissages en fin de trimestre. Pour les fournisseurs qui sont intéressés, nous
avons une charte des bonnes pratiques en matière d’audit de licences au CIGREF… Attention, l’élastique se
tend de plus en plus et personne n’a intérêt à ce qu’il se rompe…..
Une énorme opportunité
: Toutes les entreprises, quel que soit leur domaine d’activité, sont confrontées
à la révolution numérique. Fournisseurs et clients doivent construire ce nouvel espace. C’est même de très,
très loin l’enjeu principal de la survie des clients et des fournisseurs. L’impact du numérique, tout le monde
connait, tout le monde l’a vécu en tant qu’individu. Il touche maintenant l’entreprise de plein fouet, tout le
monde connait et pourtant, il est toujours très difficile d’articuler clairement ce que cela veut dire pour telle
et telle entreprise. Clients et Fournisseurs doivent s’y atteler de manière à s’éviter des lendemains difficiles.
Passons un petit peu de temps sur cette transformation numérique que le CIGREF a été un des premiers
à mettre en avant. Toutes les entreprises, toutes, quel que soit leur domaine d’activité, sont concernées.
Elles ont toutes des clients, des consommateurs, directement ou indirectement, elles ont toutes des
employés.
Les changementsprofonds et durablesdans leshabitudesdeconsommationsoude fonctionnement impactent
potentiellement tous les business models. Elles doivent donc revisiter tous leurs process, les ajuster, voire en
créer de nouveaux. Elles doivent le faire avec des employés qui ont changé et travaillent avec des modes de
collaboration différents. Elles doivent le faire sous une pression économique sans précédent et ont donc un
besoin de flexibilité et d’agilité également sans précédent.
Les entrerpises ont besoin de vous Messieurs les fournisseurs !
Et cette fois pas pour un discount, mais
pour des solutions, du conseil, de la valeur… Elles ont besoin d’aide sur les process, l’organisation, les outils,
elles ont besoin que vous leur parliez solutions métiers, e-commerce, m-commerce, big data, crowdsourcing,
réseaux sociaux….
Elles ont besoin que vous leur parliez de solutions techniques, connectivité, multi-device, multi-canal,
architectures hybrides, image/video, nouveaux OS,… Elles ont besoin que vous le fassiez avec des offres
flexibles, on-demand, exploitant le « cloud » et l’open source.
Notre profession a connu de vraies accélérations avec l’avènement du PC, des ERP,
l’an 2000, l’Euro, et bien nous en avons une autre à portée de main et plus nous
investirons sur cette dimension, moins nous aurons à batailler sur des terrains moins
glorieux !
En conclusion...
Le dialogue continue, plus que jamais. Inutile de dire que nous sommes liés dans
le succès comme dans l’échec...
- Aidez-nous dans le quotidien : à être plus efficaces, à optimiser nos coûts. Nous
sommes également sous une pression considérable.
- Faites que vos offres soient flexibles et aient un sens business, nous avons besoin
de solutions, plus que de produits…
- Aidez-nous enfin à prendre la mesure pour nos entreprises de cette
transformation numérique, c’est vital pour nous, mais j’ai envie de dire aussi pour
vous, car c’est une formidable opportunité.