Agilité des systèmes d’information ou la gouvernance de l’inattendu

19 octobre 2011 | Gouvernance du SI, Publications par thèmes

Le CIGREF s’intéresse à la problématique de l’agilité depuis maintenant plus de 10 ans par ses travaux sur les architectures, l’urbanisation et l’architecture d’entreprise. Mais il apparaît que l’agilité aujourd’hui sort du cadre de la DSI et impacte toute l’entreprise.

De plus l’agilité n’avait jamais vraiment été étudiée en tant que telle. Elle a toujours été considérée comme une qualité intrinsèque d’un système d’information vers laquelle il faut absolument tendre. Le groupe de réflexion a donc ouvert la « boite » agilité et regardé ce qu’elle comportait.

Aujourd’hui certains SI sont au-delà de la capacité humaine à les gérer. Les organisations doivent demeurer à dimension humaines, simples, compréhensibles et appréhendables. Il faut privilégier la rusticité à la complexité. L’agilité s’appuie donc sur des fondamentaux que l’on a parfois tendance à oublier.

Agilité vs flexibilité :

La flexibilité concerne l’existant et les opérations, Elle est proactive et permet au SI de s’adapter aux évolutions des composants (avec des réponses plutôt d’ordre technique). Elle est en lien avec la notion d’amélioration de la performance du SI.

L’agilité s’inscrit dans une dynamique de transformation. Elle est plutôt réactive et s’appuie sur la capacité du SI a faire face à l’imprévu avec des réponses de l’ordre des moyens. Elle est en lien avec la création de valeur

Gouvernance de l’imprévu

« Dans une entreprise de plus en plus numérique, un SI non-agile est un symptôme de l’organisation de l’entreprise »

L’agilité du SI n’est pas le problème de la DSI mais un problème d’entreprise dans lequel, un certain nombre de parties prenantes partagent des objectifs communs. La culture d’agilité doit donc être un pré-requis intellectuel qui va des équipes IT aux utilisateurs finaux.

Elle doit permettre de mettre le SI en position de gestion de l’imprevu. Et pour cela, un certain nombre de recommandations ont été identifiées :

  • Travailler pour être inclus dans les phases amont des projets
  • Constituer une équipe spécialisée
  • Apprendre aux équipes à réagir vite
  • Capitaliser sur les imprévus survenus
  • Gérer le temps en différenciant la gestion de l’imprévu de la gestion de l’urgence
  • Etre attentif aux ruptures technologies et d’usage

Architecture

En termes d’architecture, L’agilité découle de l’assemblage de nombreux éléments simples qui s’articulent autour de quelques éléments fondamentaux stables. Elle nécessite donc de poser des règles stables, d’identifier les priorités, de définir une trajectoire de transformation et d’assurer une cohérence entre les couches du SI en mettant le focus sur les « interfaces » : il faut éviter les couplages trop techniques et privilégier les couplages fonctionnels « lâches ».

Anticipation

Anticiper est une obligation, il est même dangereux de ne pas le faire. Mais il faut toujours tirer des leçons des évènements passés car grâce à l’expérience acquise, l’agilité prend le pas sur l’inattendu.

Première édition des cahiers des Rencontres Numériques de Strasbourg – Édition 2024

Lors de la première édition des Rencontres Numériques de Strasbourg, nous avons réussi le pari de rassembler dans l’enceinte du Parlement européen, en plein mois de mars, près de 150 dirigeants du secteur numérique français pour un événement inédit de deux jours et...

Cahier des charges technique à intégrer dans l’appel d’offre cloud de confiance

Un certain nombre de membres du Cigref envisagent de lancer un appel d'offres pour des solutions de cloud de confiance. C'est pourquoi les membres du groupe de travail « cloud de confiance » ont décidé d'œuvrer collectivement à la rédaction de la partie technique d'un...

Métiers du numérique : sens et appétence – Recommandations pour orienter les cursus de formation au numérique

Alors que l’écosystème numérique est le plus demandeur de professionnels formés pour ses métiers, les organismes d’enseignement et de formation qui délivrent les connaissances et suscitent les talents sont souvent vus comme de simples éléments du secteur de la...