salle de presse

NOS DERNIERS COMMUNIQUÉS

 

Association de grandes entreprises et d’administrations publiques françaises, le Cigref se donne pour mission de développer leur capacité à intégrer et maitriser le numérique.

Ressources à télécharger

le Cigref prend la parole

Communiqués de presse

18 juillet

18

Modèle d’analyse et de benchmarking des coûts informatiques - mise à jour 2018

Le Cigref publie la mise à jour 2018 de son « modèle d’analyse et de benchmarking des coûts informatiques ». Cette nouvelle version du modèle met l’accent sur les sujets Cloud, Agile, DevOps, Data et Security qui sont au cœur de l’évolution des DSI qui mènent des démarches de transformation numérique.

 

lire le communiqué de presse:  https://www.cigref.fr/benchmarking-analyse-couts-informatiques-modele-piloter-performance-economique-it-mise-a-jour-2018

28 juin

18

Pour une relation équilibrée et source d’innovation entre grandes entreprises et fournisseurs du numérique

À l’occasion de la première conférence de presse du Cigref dédiée aux relations de ses entreprises et administrations membres avec les fournisseurs du numérique, Bernard Duverneuil, Président du Cigref, et Philippe Rouaud, Président du Club Relations Fournisseurs du Cigref, ont appelé à un comportement commercial plus mesuré des grands éditeurs, à une relation équilibrée et transparente (gagnant-gagnant) et à des partenariats d’innovation.

lire le communiqué de presse:  https://www.cigref.fr/pour-une-relation-equilibree-et-source-dinnovation-entre-grandes-entreprises-et-fournisseurs-du-numerique

15 mai

18

Le Cigref et la CGE lancent une plateforme de stage pour attirer les talents

La Conférence des grandes écoles (CGE) et le Cigref lancent, ce lundi 14 mai, la plateforme « Stage is yours », dans le prolongement de leur partenariat signé à la fin de l’année 2017. Cette application mobile destinée aux étudiants des grandes écoles regroupe les opportunités de stage ciblées sur les métiers du numérique proposés par les 150 grandes entreprises françaises et administrations publiques membres du Cigref.

lire le communiqué de presse: https://www.cigref.fr/stage-is-yours-plateforme-bonanza-talents-defis-numerique

13 avril

18

Nouvelle publication : « CES 2018 : CIO, Change makers »

Le Cigref s‘est rendu pour la 4ème fois au CES (Consumer Electronics Show) à Las Vegas (voir CP du 5 janvier 2018). Cette année, l’association a emmené en délégation à cet événement unique en son genre une soixantaine de dirigeants du numérique. Les dix-sept entreprises membres représentées étaient conduites par Bernard Duverneuil, Président du Cigref, et accompagnées par Jean-Pierre Corniou, Partner à Sia Partners.

Les mois suivants le retour du CES sont l’occasion de clarifier, donner un sens, remettre en perspective toutes les observations et informations reçues au cours des cinq journées de visite des stands, de conférences, de keynotes et d’échanges entre participants. Ces réflexions permettent de mieux comprendre l’événement dans sa globalité et d’y extraire les éléments structurants et constructifs pour les entreprises et notre société.

La délégation Cigref a bénéficié de présentations privées de haut niveau, de la part d’acteurs de quelques secteurs clés, tels que Softbank Robotics sur les interactions entre humains et robots, Orange sur la 5G, Alibaba sur l’émergence en France de ce géant chinois. Le directeur de la stratégie de Samsung Electronics est également intervenu devant la délégation pour présenter la transformation permanente que de ce grand groupe international.

Deux observations qui ont particulièrement retenu l’attention de la délégation Cigref :

L’essor impressionnant de la Chine, et l’omniprésence de l’intelligence artificielle, quasiment banalisée dans les allées du CES. Tandis que la French Tech occupe une grande partie de l’espace startups, et que les pubs de Google envahissent Las Vegas jusque dans le monorail, les grandes entreprises chinoises préemptent désormais l’espace central, au détriment des japonais et d’anciens champions occidentaux. Dans la continuité des éditions précédentes, les véhicules autonomes, les objets connectés, et les acteurs de la smart home ont particulièrement été présents au CES 2018 et le nouvel espace dédié à la smart city a également montré l’augmentation des initiatives et des débats de ce secteur.

 

2 mars

18

Nouvelle publication : Valeur économique des projets de transformation numérique

Le Cigref publie les résultats du groupe de travail sur la valeur économique des projets de transformation numérique pour l’entreprise, piloté par Gilles Lévêque, DSI Groupe ADP, Administrateur Cigref.

Ce rapport propose une approche méthodologique qui peut être adoptée facilement par toutes les entreprises désireuses d’objectiver la valeur de leurs projets de transformation numérique. Il s’intéresse également à la chaîne de valeur de ce type de projet, à sa répartition entre les différentes fonctions de l’entreprise et à l’évaluation du risque de ne pas faire le projet (« what if we don’t do it ») ?

Le sujet des coûts de l’IT est bien couvert au Cigref : nous y travaillons depuis plus de 15 ans ! Par contre, la question de la valeur économique d’un projet de transformation à l’ère numérique se pose sous un angle nouveau :

Où se situe la valeur des projets en contrepartie des investissements et des couts récurrents induits par la transformation numérique ?

Engageant tous les acteurs de l’entreprise, cet aspect « coût » d’un projet de transformation doit être dépassé afin de considérer ses autres valeurs qui contribuent au développement du business de l’entreprise : image, culture, expérience utilisateurs, collaboration, nouveaux marchés, … Avec ces résultats, le groupe de travail du Cigref offre une approche méthodologique de mesure de la valeur économique des projets de transformation numérique.

« Dans un contexte financièrement tendu, l’articulation entre les budgets alloués à la transformation numérique et les choix stratégiques de l’entreprise reposent sur la confiance que les dirigeants accordent aux ruptures technologiques pour améliorer leur performance, et sur le niveau de risques qu’ils sont prêts à consentir. »
Gilles Lévêque

Posant les bases d’une réflexion quant aux critères de qualification et aux modes de fonctionnement induits par les projets de transformation numérique, ce document donne des pistes pour le pilotage de ces projets en termes de coûts, de risques et de valeur (capitalisation financière et évaluation de la valeur non financière de ces projets, critères de mesure des risques inhérents). S’il ne prétend pas apporter une réponse définitive aux questions posées par la valeur des projets de transformation numérique, le cadre d’analyse proposé peut alimenter la réflexion des entreprises sur un sujet complexe impactant directement leur compétitivité.

Ce rapport contient la description de 7 caractéristiques d’une démarche de transformation numérique, et les nouveaux modes de fonctionnement induits (cycles, pilotage, RH, méthodes …). L’analyse de la transformation de la chaîne de valeur de ce type de projets a permis ensuite d’identifier des indicateurs non financiers sur 4 thèmes : données, marketing, opérations, et RH. Puis, les projets de transformation numérique ont été étudiés sur les aspects risques (à faire / à ne pas faire) et les actions opportunes (en termes de création de valeur) sur les 11 axes suivants : sécurité, réputation/image, RH/social, technologies, finances, organisation/processus, conformité réglementaire, fournisseurs, gouvernance, données, et méthodes. En dernière partie, une analyse comparative de la valeur et des risques / opportunités est appliquée sur 4 exemples de projets de transformation numérique issus des retours d’expérience de l’ensemble des membres du groupe de travail.

 

18 janvier

18

Le numérique sans les femmes : ni envisageable… ni acceptable !

A l’initiative du Cigref, un collectif « Femmes@Numérique » s’est adressé au Premier ministre pour qu’il accorde à cette démarche en faveur de la mixité femmes-hommes dans les métiers du numérique le label Grande Cause Nationale 2018. Et qu’il donne à cette cause l’impulsion dont elle a besoin pour répondre aux enjeux sociaux, sociétaux et économiques dont elle est porteuse.

Le déficit de femmes dans les métiers de l’informatique est un phénomène socio-historique qui ne cesse de s’aggraver malgré les efforts de la profession, de l’éducation et du monde associatif. Ce n’est cependant pas une fatalité, et la révolution du numérique est l’occasion unique de gommer cette anomalie.

A l’heure où le numérique transforme la société, nos vies professionnelles et personnelles, nos modes de fonctionnement, de collaboration et de communication, les organisations sont à la recherche de profils compétents toujours plus nombreux. Le besoin est exacerbé et la « guerre des talents » est déclarée. Dans ce contexte de pénurie globale de ressources, se passer de la moitié de la population n’est pas envisageable ni acceptable. Cette mixité est indispensable à un développement réussi de l’usage des technologies et à leur appropriation par tous.

Seule une mobilisation exceptionnelle, inscrite dans la durée, permettra d’inverser les courbes et de rétablir une représentation homogène des femmes et des hommes dans le numérique. Cette mobilisation est l’objet même de notre proposition. Nous, AFMD – CGE – Cigref – Pasc@line – Social Builder – Syntec Numérique, porteurs de l’initative, et l’ensemble du collectif, souhaitons faire du sujet de la mixité femmes-hommes dans les métiers du numérique : « Femmes@Numérique », la Grande Cause nationale de 2018.

Cette initiative a d’ores et déjà recueilli le soutien de très nombreuses associations activement engagées pour défendre la présence des femmes dans le numérique : #JamaisSansElles, Cercle interElles, Code[Her], Cyberelles, Elles bougent, E-mma, Energie Femmes, Femmes Ingénieurs, L Digital, Les Premières, Science Factor, Société Informatique de France et Startupweekend.

Le Président de la République, Emmanuel Macron, a fait de l’égalité entre les femmes et les hommes la « grande cause de son quinquennat ». Le dossier présenté par notre Collectif s’inscrit dans cette volonté d’un traitement égal des femmes et des hommes et ambitionne avant tout de communiquer des messages percutants et de mener des actions adaptées pour attirer les jeunes filles et les femmes vers cette discipline qui révolutionne nos vies. Le changement à mener est culturel et donc structurel !

« Femmes@Numérique » est en outre complémentaire de la nouvelle « Stratégie Internationale de la France pour le Numérique »  présentée le 15 décembre dernier par le ministre de l’Europe et des Affaires Étrangères, Jean-Yves Le Drian, et par le secrétaire d’État auprès du Premier ministre, chargé du Numérique, Mounir Mahjoubi.

Au travers de cette stratégie, la France, au sein de l’Europe, affiche sa vision d’un monde numérique dans lequel notre autonomie est assurée, nos acteurs économiques sont compétitifs et nos droits sont préservés. Avec « Femmes@Numérique » comme Grande Cause nationale 2018, la France affirmerait également sa volonté d’être exemplaire dans ce secteur, avec des femmes et des hommes représentés à parts égales.

Les actions proposées par notre collectif sont nombreuses. Certaines sont nouvelles, d’autres existent déjà mais doivent être renforcées. Elles s’adressent à plusieurs cibles : le grand public, le système éducatif de l’école primaire à la formation professionnelle, les entreprises en général et celles de l’écosystème numérique en particulier, le monde associatif et les pouvoirs publics. Pour un changement réussi et durable nous souhaitons que ces actions puissent s’inscrire dans le temps, qu’elles vivent au-delà de l’année 2018.

Notre collectif s’adresse donc au Premier ministre pour qu’il accorde à la démarche de « Femmes@Numérique », en faveur de la mixité des métiers du numérique, le label Grande Cause nationale en 2018, et qu’il donne à cette cause l’impulsion dont elle a besoin pour répondre aux enjeux sociaux, sociétaux et économiques qu’elle véhicule !

Le collectif Femmes@Numérique

Dans la presse

L’écho des médias

7 juin 2018

 

42 entreprises, pour le financement, et une quarantaine d’associations, pour la partie opérationnelle, se sont entendues avec la Fondation de France pour créer une Fondation sous égide Femmes@Numérique. Le dossier présenté par le Cigref et le Syntec Numérique a été validé par la Fondation de France le 28 mai 2018.

28 mars 2018

 

Administrateur du CIGREF, le club informatique des grandes entreprises françaises, je suis très enthousiaste quand je vois la dynamique en cours dans toutes les entreprises. Le monde n’a jamais été aussi riche et intéressant qu’avec le numérique.

20 mars 2018

 

En partenariat avec le Cigref, le Conseil National des Achats, France Digitale, et Five By Five, Bpifrance Le Hub a développé le Deal Memo : un document-outil destiné à faciliter la collaboration entre ces deux acteurs !

8 mars 2018

 

La valeur d’un projet IT est une question récurrente pour le Cigref. L’association adapte sa réflexion à l’ère numérique dans un nouveau rapport.

5 mars 2018

 

Le Cigref propose aux entreprises son approche méthodologique pour un pilotage économique de projets de transformation numérique.