Rencontres numériques de Strasbourg : le Cigref et Numeum lancent un triple appel aux acteurs du numérique.

26 mars 2024 | ACTUALITÉS, Communiqués

Plus de 150 dirigeants du numérique en France se sont réunis pendant deux jours et demi à Strasbourg, du 20 au 22 mars 2024, lors d’un événement inédit, organisé par le Cigref, en partenariat avec Numeum. Marina Ferrari, Secrétaire d’État en charge du Numérique, a clôturé le séminaire en présentant trois nouveaux dispositifs visant à renforcer l’offre française et européenne en matière de services cloud. 

Le Cigref et Numeum poursuivent avec les Rencontres Numériques de Strasbourg l’ambition de créer un événement de dimension européenne dédié aux dirigeants et décideurs de haut niveau de l’écosystème numérique, articulant travaux d’intelligence collective, interventions inspirantes et convivialité.

Numérique : c’est quoi le progrès ?

Pendant deux jours et demi, les participants ont échangé sur les implications de la notion de progrès dans le numérique. Territoires, Europe spatiale, géopolitique, santé, … Autant de thèmes abordés en plénière par des dirigeants et experts tels que le Professeur Jacques Marescaux, président de l’IRCAD, Jean-Paul Mazoyer, DGA du Crédit Agricole, Marianne Laigneau, Présidente du Directoire d’Enedis, Bruno Dupré, Diplomate, qui s’exprimait en son nom propre, Nicole Gnesotto, Vice-Présidente de l’Institut Jacques Delors, Christophe Grudler, député européen, Beltem Rosich, chef de programme à l’Agence Spatiale Européenne ou encore François Chimits, économiste.

Crédits photos : Mélanie Robin pour le Cigref
8 thèmes stratégiques pour « réussir le numérique »

Les ateliers de cette première édition des Rencontres ont interrogé le sens du progrès face à la course à l’innovation dans les technologies numériques, au travers de 8 thèmes.

Dépasser l’innovation

Réflexions sur le sens du progrès face à la course à l’innovation dans les technologies numériques.

L’intelligence artificielle générative

Une IA entre progrès humain, accélérateur de productivité et distraction technologique : premier bilan et perspectives.

Vers la résilience numérique

La gestion des risques et des dépendances numériques au cœur de la stratégie de résilience des organisations.

Impact du numérique, entre croissance et soutenabilité

De la maîtrise de lempreinte environnementale du numérique à sa mobilisation au service de la décarbonation de la société et de son économie. » 

Pour une géopolitique européenne du numérique

Identifier les principaux enjeux numériques pour le continent européen, son économie, son marché numérique et ses entreprises.

Penser les futurs du travail

La mutation du monde du travail au défi de ses transformations numériques et des opportunités dont elles sont porteuses.

Développer les compétences, fidéliser les talents

Répondre aux défis de la pénurie croissante de compétences numériques dans les organisations.

Repenser le dialogue entre l’IT et le business

Explorer les mutations à l’œuvre en matière de relations entre les transformations numériques de l’entreprise et ses enjeux business. » 

Renforcer l’offre française et européenne de services cloud

Madame Marina Ferrari, Secrétaire d’État chargée du Numérique, a honoré de sa présence la plénière de clôture de cette première édition des Rencontres Numériques de Strasbourg. Marina Ferrari a saisi cette occasion pour présenter trois dispositifs visant à renforcer l’offre française et européenne de services cloud au service de l’autonomie stratégique et de l’IA.

Elle a annoncé que 27 nouvelles entreprises ont été sélectionnées pour le dispositif d’accompagnement des éditeurs cloud à la sécurisation et à la qualification au visa de sécurité SecNum Cloud. Ce dispositif vise d’une part à élever le niveau de sécurité des offres SaaS (Software as a Service) ou PaaS (Platform as a Service) développées par des start-ups et PME et d’autre part, à faciliter l’accès à la qualification afin d’accroître la diversité d’offres SecNum Cloud.

Crédits photos : Mélanie Robin pour le Cigref

Elle a en outre confirmé le lancement du projet important d’intérêt européen commun (PIIEC), pour un montant de 2,6 Md€ d’investissement dont 1,2 Md€ de fonds publics, qui bénéficieront à trois projets portés par les acteurs européens Atos, Orange Business et Amadeus, dont les représentants étaient présents aux Rencontres Numériques de Strasbourg.

Elle a enfin annoncé le lancement d’un nouvel appel à projets de France 2030, opéré pour le compte de l’État par Bpifrance, destiné aux entreprises qui souhaitent proposer une offre de cloud et d’IA répondant aux besoins spécifiques de l’État.

MARINA FERRARI, LORS DES RENCONTRES NUMÉRIQUES DE STRASBOURG

« Le nouvel élan que nous donnons à la stratégie cloud montre notre détermination à poursuivre sur le chemin de la souveraineté numérique par l’innovation et le développement d’offres compétitives, en lien avec une politique de commande publique volontariste, et en veillant à la protection des données sensibles des citoyens, des administrations et des entreprises. » 

Ces annonces font écho aux enjeux abordés dans le cadre des Rencontres Numériques de Strasbourg. Le Cigref et Numeum ont assuré Marina Ferrari de leur mobilisation, notamment pour soutenir cet appel à projets qui articule le continuum entre le cloud, la data et l’IA.

Les perspectives ouvertes par les Rencontres Numériques de Strasbourg

Lors de cette plénière de clôture, Véronique Torner, Présidente de Numeum, et Jean-Claude Laroche, Président du Cigref, ont tracé les perspectives que le succès de cette première édition offre désormais à notre écosystème.

Crédits photos : Mélanie Robin pour le Cigref

VÉRONIQUE TORNER, LORS DES RENCONTRES NUMÉRIQUES DE STRASBOURG

« Fédérer l’écosystème est indispensable pour construire et porter une vision commune et impactante de la filière numérique en France et en Europe. Ces Rencontres Numériques de Strasbourg, organisées par le Cigref en partenariat avec Numeum, font désormais clairement partie de cet agenda.»
Crédits photos : Mélanie Robin pour le Cigref

JEAN-CLAUDE LAROCHE, LORS DES RENCONTRES NUMÉRIQUES DE STRASBOURG

« De nos discussions, de nos échanges, de ce que j’ai pu percevoir de votre intérêt conjugué à votre plaisir de participer à ces rencontres, je n’ai aucun doute sur la décision que nous prendrons de reconduire l’année prochaine le même dispositif, dans le même format, avec le même niveau de représentation de nos organisations.»
Un triple appel à l’écosystème et aux pouvoirs publics

En conclusion des Rencontres Numériques de Strasbourg, le Cigref et Numeum lancent un triple appel aux dirigeants et décideurs du numérique, qui traduit l’ambition coconstruite au cours de ces 3 jours :

  • Soyons audacieux dans la recherche et le développement de solutions numériques de progrès.
  • Soyons responsables dans notre appropriation de l’innovation technologique.
  • Soyons européens en plaçant les valeurs d’attention au corps social et de protection de l’environnement au cœur de nos métiers numériques.

L’appel du Cigref et de Numeum s’adresse aux organisations publiques et privées et vise à développer la démarche engagée par les Rencontres Numériques de Strasbourg de dialogue, de réflexion et de propositions, afin d’esquisser ensemble les contours d’un numérique au service de la société et de son économie, d’un numérique de progrès.


À propos du Cigref

Le Cigref est un réseau de grandes entreprises et administrations publiques françaises qui a pour mission de développer la capacité de ses membres à intégrer et maîtriser le numérique. Par la qualité de sa réflexion et la représentativité de ses membres, il est un acteur fédérateur de la société numérique. Association loi 1901 créée en 1970, le Cigref n’exerce aucune activité lucrative. Pour réussir sa mission, le Cigref s’appuie sur trois métiers, qui font sa singularité.

Appartenance

Le Cigref incarne une parole collective des grandes entreprises et administrations françaises autour du numérique. Ses membres partagent leurs expériences de l’utilisation des technologies au sein de groupes de travail afin de faire émerger les meilleures pratiques.

Intelligence

Le Cigref participe aux réflexions collectives sur les enjeux économiques et sociétaux des technologies de l’information. Fondé il y a près de 50 ans, étant l’une des plus anciennes associations numériques en France, il tire sa légitimité à la fois de son histoire et de sa maîtrise des sujets techniques, socle de compétences de savoir-faire, fondements du numérique.

Influence

Le Cigref fait connaître et respecter les intérêts légitimes de ses entreprises membres. Instance indépendante d’échange et de production entre praticiens et acteurs, Il est une référence reconnue par tout son écosystème.

À propos de Numeum

Numeum est le syndicat et l’organisation professionnelle de l’écosystème numérique en France. Il représente les entreprises de services du numérique (ESN), les éditeurs de logiciels, les plateformes et les sociétés d’Ingénierie et de Conseil en Technologies (ICT). Numeum rassemble plus de 2 500 entreprises adhérentes qui réalisent 85% du chiffre d’affaires total du secteur. Présidée par Véronique Torner, Numeum se fixe trois priorités : les territoires, pour accompagner les adhérents en région, les compétences, pour répondre aux défis de la mixité et de l’attractivité et le numérique responsable, pour accompagner et soutenir le développement d’un écosystème numérique dans une trajectoire d’impact positif sur le plan économique, social, sociétal et environnemental à l’échelle européenne, nationale et locale.

Numeum est membre de la fédération Syntec. Le secteur du numérique représente 65 milliards d’euros de chiffre d’affaires et 661 000 employés en France. Pour en savoir plus : www.numeum.fr

Première édition des cahiers des Rencontres Numériques de Strasbourg – Édition 2024

Lors de la première édition des Rencontres Numériques de Strasbourg, nous avons réussi le pari de rassembler dans l’enceinte du Parlement européen, en plein mois de mars, près de 150 dirigeants du secteur numérique français pour un événement inédit de deux jours et...

Cahier des charges technique à intégrer dans l’appel d’offre cloud de confiance

Un certain nombre de membres du Cigref envisagent de lancer un appel d'offres pour des solutions de cloud de confiance. C'est pourquoi les membres du groupe de travail « cloud de confiance » ont décidé d'œuvrer collectivement à la rédaction de la partie technique d'un...

Métiers du numérique : sens et appétence – Recommandations pour orienter les cursus de formation au numérique

Alors que l’écosystème numérique est le plus demandeur de professionnels formés pour ses métiers, les organismes d’enseignement et de formation qui délivrent les connaissances et suscitent les talents sont souvent vus comme de simples éléments du secteur de la...