Club Achats – Ralentissement de l’activité économique : quels impacts sur la stratégie des acteurs ?

Dans le cadre du Club Achats de cette année, une attention particulière a été portée au ralentissement économique et ses impacts sur la stratégie des acteurs. La vidéo de présentation aborde également ces sujets : Saas, Achats IT éco-responsables, Open source.

Le secteur des TIC à son tour touché par la crise économique fin 2008 début 2009

La crise financière américaine s’est transformée mi-2008 en crise économique et s’est propagée dans le reste du monde, notamment en Europe. La France, au même titre que ses partenaires européens, a été impactée. Le secteur des TIC, traditionnellement dynamique et porteur a, à son tour, été touché fin 2008, début 2009.

L’objet de cette étude, basée sur des interviews en face à face, est d’analyser les effets de cette crise financière mondiale sur le secteur des logiciels et services, en France, tant du côté de l’offre (éditeurs, SSII) que du côté de la demande (grandes entreprises). L’étude s’est intéressée à la fois aux stratégies à court terme et à moyen terme des acteurs, en cherchant notamment à analyser les points suivants :

  • L’impact de la crise sur les fournisseurs et leurs clients ;
  • Les différentes solutions mises en place pour faire face à cette crise ;
  • Les opportunités liées à la crise.

L’impact de la crise sur les fournisseurs et les clients

Du côté de l’offre, le ralentissement économique actuel pourrait se traduire, s’il se prolonge, à la fois par une augmentation du nombre de faillites ou de difficultés de paiement chez les petits acteurs, mais aussi parallèlement par un mouvement de concentration des grands acteurs. Face à des fournisseurs de taille plus importante, la marge de manœuvre des DSI pourrait s’en trouver réduite.

Du côté de la demande, le ralentissement économique se manifeste dans les entreprises par une rigueur budgétaire préventive qui impacte directement le nombre et la nature des projets. En effet, les DSI  réagissent par anticipation en réévaluant les projets. Cette contraction de la demande à laquelle s’ajoute une volonté de réduction des coûts a un effet direct sur les fournisseurs. Les tensions qui en résultent portent sur les relations commerciales, et particulièrement au moment de la renégociation des contrats.

Les solutions pour faire face à la crise

Pour faire face à la crise, clients et fournisseurs ont élaborés diverses stratégies à court et moyen terme. Côté clients, les DSI centralisent encore plus leurs achats et réduisent le nombre de projets en sélectionnant ceux à forte rentabilité : soit parce qu’ils touchent le cœur de métier de l’entreprise et peuvent développer sa performance, soit parce qu’ils permettent une réduction rapide des coûts. Certaines entreprises envisagent également un recours plus important à l’externalisation, et notamment à l’offshore.

Les fournisseurs, dans une optique d’adaptation à la demande, modifient leur offre en insistant sur des solutions innovantes générant des réductions de coûts rapides, mieux adaptées à la crise ou sur des solutions de financement.

La crise est pourtant une source d’opportunités

Au-delà de l’ajustement temporaire, la crise peut être source d’opportunités, elle doit être notamment l’occasion pour les fournisseurs de développer de nouvelles offres ou de repenser les modèles économiques et les modèles d’affaires avec leurs clients.

Les fournisseurs doivent aussi voir cette période de ralentissement comme un moment idéal pour promouvoir des offres innovantes ou intéressantes financièrement pour leurs clients. Parmi ces nouvelles offres, on peut citer les offres de virtualisation, les offres de green IT, les offres locatives de type SaaS (Software as a Service).

Par ailleurs, la crise doit être perçue comme une période stratégique d’investissements en R&D, tant du côté de l’offre que du côté de la demande.

Télécharger « Ralentissement de l’activité économique : quels impacts sur la stratégie des acteurs ? CIGREF – 2009 » [pdf, 575 ko]

Cet article vous plaît ? Partagez-le !