La mobilité au cœur de la transformation numérique

8 février 2016 | ACTUALITÉS

mobilite-roomn2016Quel rôle pour la mobilité au sein de la transformation digitale des entreprises ?

Parmi les moteurs de la transformation numérique, la mobilité tient certainement une place historique. Si la mobilité a joué un rôle matriciel pour cette transformation, quel est son impact aujourd’hui dans sa mise en œuvre ?

Pour  la  4ème édition de ROOMn, la rencontre d’affaires Mobilité et Digital fait le point auprès de son écosystème sur l’intégration du digital dans l’entreprise. Cette rencontre se tiendra à Monaco les 8, 9 et 10 mars 2016. Ce seront quelques 800 décideurs de la transformation numérique des entreprises qui auront ainsi la possibilité d’échanger, confronter leur vision, leurs expériences, qu’ils aient engagé cette transformation ou envisagent de le faire.

observatoire-roomn2016En amont de cet évènement, l’Observatoire ROOMn présente son étude « De la stratégie à l’action » sur les principaux facteurs d’accélération de la transformation digitale des entreprises.

Cette transformation concerne tous les secteurs, aussi bien les technologies et les usages, et elle impacte les modes de collaboration au sein de l’entreprise et entre l’entreprise et son écosystème. L’enquête s’est attachée cette année à déterminer le « comment » s’exerce la « digitalisation » de l’entreprise.

Parmi les 300 entreprises qui ont répondu, le digital n’est pas l’objet-même de l’activité de 78% d’entre elles, mais c’est un complément de leur cœur de métier ou au moins un outil de communication. Seulement 2% estiment que le digital n’a pas ou peu de place dans l’activité de leur entreprise

Ce sont les entreprises dont l’activité repose sur le numérique qui sont les plus nombreuses à s’estimer avancées. Près de trois quarts d’entre elles pour qui le numérique représente un complément important de leur cœur de métier (ou qui le considère comme un outil de communication) s’estiment avancées dans la digitalisation de leur entreprise.

L’enquête observe également les moteurs et les freins de la réussite. C’est plus le client que le management qui serait le moteur principal de cette transformation. 50% considèrent les compétences internes comme un frein. La culture d’entreprise est également considérée par plus de la moitié comme un frein. Si le budget est également un frein, il l’est davantage dans les PME que dans les grandes entreprises.

Un acteur clé de la stratégie digitale dans les grandes entreprises : Le DSI

L’Observatoire constate que dans les grandes entreprises, les COMEX et les DSI sont les meilleurs alliés en interne pour la réussite de la transformation digitale de l’entreprise. Les DSI, ont autant un rôle de support que d’expert (48%) et un rôle de coordinateur (37%).

[Cigref report] Understanding quantum computing to prepare for the unexpected

Just a few years ago, quantum computing was a utopian dream. Today, however, it is beginning to take root in people's minds. It promises to replace the law of Gordon Moore, a cofounder of Intel who predicted that computing capacity would double every year...up to the...

[Cigref report] IT/OT convergence: A fruitful integration of information systems and operational systems

Convergence IT/OT - Corporations are undertaking wide-ranging projects to seize the growing opportunities data processing offers to optimise and add value to their businesses. It is in this context that the Cigref "IT-OT Convergence" working group led by Gilles...

Quantum Computing : comprendre l’informatique quantique pour se préparer à l’inattendu

L'informatique quantique impliquera d'ici 5 à 10 ans des changements importants nécessitant des organisations et de leurs dirigeants qu'ils comprennent dès aujourd’hui cette technologie. C’est pour démystifier le sujet et les aider à se préparer à l’inattendu du...

Gaia-X : lancement de l’initiative franco-allemande en faveur de l’émergence d’un marché européen du cloud de confiance

Le Cigref se félicite du lancement de la fondation Gaia-X et du puissant soutien que lui accordent les gouvernements français et allemands. La fondation Gaia-X se dote aujourd’hui d’une structure de gouvernance permettant d’assurer les objectifs définis dans le position paper du 18 février 2020. Les 22 membres fondateurs sont représentatifs des différentes parties prenantes du marché du cloud : académique, associatifs, fournisseurs et utilisateurs de solutions ou services numériques.