Le Cigref rend hommage à Didier Lambert, président du Cigref de 2006 à 2008

Publié le lundi 30 septembre 2019

Le Cigref rend hommage à Didier Lambert, décédé le 20 septembre, qui fut son Président de 2006 à 2008. Dès 2001, Didier Lambert était impliqué au Cigref comme administrateur, puis en tant que Vice-président chargé des relations avec les fournisseurs en 2003. C’est sous sa présidence que fut lancée la Fondation Cigref, sous égide de la Fondation Sophia Antipolis.

Bernard Duverneuil, Président du Cigref, et l’ensemble du Conseil d’administration, Henri d’Agrain, Délégué général, et l’équipe des permanents, adressent au nom de tous les membres du Cigref leurs sincères condoléances à la famille de Didier Lambert.

Hommage de Jean-François Pépin, ancien DG du Cigref

Cher Président,
L’annonce de ton décès ce matin du vendredi 20 septembre 2019, attriste profondément le Délégué général – que j’étais lors de tes deux années de mandat (2006 – 2008) à la Présidence du Cigref.

Je ne doute pas que ce dernier saura te rendre hommage en mettant en évidence les nombreuses thématiques que tu as su impulser au sein du Conseil d’administration, dès ton élection le 5 juillet 2006.

Sache que les permanents du Cigref et moi-même avons été heureux de t’accompagner dans leurs mises en œuvre et sommes particulièrement fiers que certaines perdurent encore aujourd’hui !

Au plan professionnel, si je ne devais retenir qu’une image de ta présidence, ce serait la signature avec le Sénateur Laffitte, le 13 juin 2008, à Sophia Antipolis, de la convention de création de la Fondation Cigref. Cette dernière mènera durant les 5 années suivantes, un important programme international de recherche, destiné à « … mieux comprendre comment le numérique transforme nos vies et nos entreprises … » … une évidence aujourd’hui en 2019 … une réelle innovation en 2008 !

A titre personnel, cher Didier,

Je n’oublie pas que nous sommes arrivés ensemble au Cigref en 2001, toi en qualité d’Administrateur, et moi de Délégué général. D’emblée, tu as tenu à m’accompagner avec toute la pédagogie qui te caractérisait, – toi l’ancien prof de maths – dans la découverte du métier de DSI, métier que tu exerçais au quotidien avec passion !
Certes, le binôme Président/Délégué général que nous formions était singulier ! Je me souviens de nos échanges autour des fondamentaux de ton mandat : « c’est quoi le métier de Président d’une association ? » aimais-tu me demander !

En ce domaine, tu avais choisi, grâce à ton empathie naturelle et spontanée, de privilégier la notion d’appartenance au sein du Club, c’est à dire de renforcer l’intensité de la relation entre les Entreprises membres (synonyme à la fois de fidélité et d’attractivité !)
Il faut dire que tu avais toutes les qualités humaines pour faire de l’« Affectio – societatis », le symbole fort, de ton mandat !

Sache que j’ai été heureux de t’accompagner durant ces deux années. Je conserve de cette belle période le souvenir de ton éternel sourire, de ton perpétuel optimisme, de ta bonne humeur communicative et de ton enthousiasme débordant !

Enfin à titre privé, je n’oublie pas nos échanges passionnants sur la musique, une passion partagée tant vers l’opéra que le chant choral !
Ce soir, j’écouterai le Requiem de Mozart en pensant à toi mon cher Didier !

Jean-François PEPIN,
DG CIGREF (2001 – 2017)

Vous aimerez aussi…

Le Cigref lance une nouvelle étude d’image : donnez votre avis !

Le Cigref lance une nouvelle étude d’image : donnez votre avis !

Pour la troisième année consécutive, le Cigref lance une étude de son image et souhaite recueillir votre avis : Quelles sont ses forces ? Ses faiblesses ? Je donne mon avis Résolument au service de ses membres, grandes entreprises et administrations publiques...