Le CIGREF tire les enseignements « Back to Tech » du #CES2017

2 mars 2017 | ACTUALITÉS, Publications du Cigref

La « feuille de route » du DSI à la lumière des enseignements du CES 2017

Le CIGREF tire les enseignements de sa mission au CES2017 qui s’était donné comme thème cette année : « Back to Technology » !

Pour Bernard Duverneuil, Président du CIGREF, qui a conduit cette délégation, « la transformation numérique s’appuie sur deux composantes indissociables qui sont la pertinence du service rendu au client final et l’excellence technique. Or, la fourniture de biens et services d’un nouveau type nécessite un investissement technique majeur pour garantir une qualité perçue optimale ».

L’intérêt d’une immersion au CES, amplificateur de la révolution numérique, est de permettre, sinon des prévisions fiables quant à l’issue des profonds bouleversements en cours, du moins des analyses des vecteurs de force en présence. Désormais, « l’innovation n’est plus une percée isolée d’un nouvel usage, d’un nouveau produit. C’est une avancée systémique qui englobe une multitude de nouvelles pratiques et de nouveaux services, tellement intégrés dans la vie sociale qu’ils sont immédiatement métabolisés ».

Cette révolution repose sur des infrastructures puissantes (capacités de calcul, transmission et stockage), dont la complexité est désormais masquée par des interfaces naturelles, comme la voix qui joue un rôle de plus en plus important.

Les 10 actions de la feuille de route du DSI vues au prisme de la délégation CIGREF au CES2017

Face à des flux intenses d’informations, les DSI doivent intégrer les éléments leur permettant de proposer, au sein de leurs entreprises, les actions nécessaires pour intégrer et anticiper les changements qui déterminent leur compétitivité et leur attractivité. Ils doivent « réussir le couplage entre des couches techniques en pleine transformation, cohérentes, fluides, capacitaires et la mise en œuvre d’innovations métiers apportant à chaque acteur de l’entreprise des opportunités et des solutions stimulantes ».

De retour du CES2017, la délégation a retenu 10 actions pour aider les DSI à relever ces défis…

  • Informer et expliquer le contenu et les conséquences de la révolution numérique
  • Résoudre rapidement avec les outils numériques des « problèmes douloureux »
  • Mettre à niveau les infrastructures
  • Mettre en place des démonstrateurs
  • Se rapprocher des start-up
  • Transformer les méthodes de développement et de mise en production des applications
  • Développer les partenariats avec les entreprises de l’écosystème
  • Gérer en conformité la confidentialité des données personnelles
  • Protéger l’intangibilité des actifs matériels et immatériels de l’entreprise
  • Exploiter les techniques numériques pour former chacun de façon ludique et participative

_____________________________

[Cigref report] Understanding quantum computing to prepare for the unexpected

Just a few years ago, quantum computing was a utopian dream. Today, however, it is beginning to take root in people's minds. It promises to replace the law of Gordon Moore, a cofounder of Intel who predicted that computing capacity would double every year...up to the...

[Cigref report] IT/OT convergence: A fruitful integration of information systems and operational systems

Convergence IT/OT - Corporations are undertaking wide-ranging projects to seize the growing opportunities data processing offers to optimise and add value to their businesses. It is in this context that the Cigref "IT-OT Convergence" working group led by Gilles...

Quantum Computing : comprendre l’informatique quantique pour se préparer à l’inattendu

L'informatique quantique impliquera d'ici 5 à 10 ans des changements importants nécessitant des organisations et de leurs dirigeants qu'ils comprennent dès aujourd’hui cette technologie. C’est pour démystifier le sujet et les aider à se préparer à l’inattendu du...

Gaia-X : lancement de l’initiative franco-allemande en faveur de l’émergence d’un marché européen du cloud de confiance

Le Cigref se félicite du lancement de la fondation Gaia-X et du puissant soutien que lui accordent les gouvernements français et allemands. La fondation Gaia-X se dote aujourd’hui d’une structure de gouvernance permettant d’assurer les objectifs définis dans le position paper du 18 février 2020. Les 22 membres fondateurs sont représentatifs des différentes parties prenantes du marché du cloud : académique, associatifs, fournisseurs et utilisateurs de solutions ou services numériques.