Le 29 avril 2011, l’association Pacte PME, en réunion plénière, diffuse les engagements en actes de ses grands groupes membres :

7 mauvaises pratiques rejetées par les membres du Pacte PME :

  • Modification unilatérale des conditions d’un contrat ;
  • Interruption brutale d’un contrat hors cas d’arrêt de l’activité ou du projet ;
  • Diffusion à un tiers sans contrepartie négociée d’une réponse technique et commerciale à un appel d’offre ;
  • Rémunération sans contrepartie ; Marge arrière non négociée ;
  • Contournement des délais de paiement de la LME grâce à des implantations à l’étranger ;
  • Délais imposés après la livraison et avant l’émission des factures.

24 bonnes pratiques identifiées et recommandées aux grands groupes membres

Autour de 5 thèmes :

  • Création d’opportunités ;
  • Validation d’opportunités ;
  • Contractualisation adaptée ;
  • Développement accéléré ;
  • Gouvernance dédiée.

Avec des retours d’expérience :

  • Guichet PME de la SNCF ;
  • Cycle de rencontres du CEA ;
  • Appels à compétences de la Société générale ;
  • Dispositif RAPID de la DGA ;
  • Renforcement du panel de fournisseurs français chez SAFRAN ;
  • Objectifs PME de la SNCF ;
  • Partenariat Duqueine Group et AIRBUS

Des axes d’amélioration, avec cas pratiques : une enquête sur la qualité des relations des fournisseurs avec {Grand compte}

Les actions des pôles :

  • consolidation et regroupements ;
  • validation des projets collaboratifs ;
  • mises en contact ; …

Plus d’informations dans la brochure publiée à cette occasion et sur le site du Pacte PME