L’économie au risque de la cybersécurité

18 novembre 2020 | ACTUALITÉS, Communiqués

Le vendredi 13 novembre 2020, le Cigref a adressé un courrier à Monsieur Jean Castex, Premier ministre, pour lui faire part de la préoccupation des grandes entreprises et des administrations publiques françaises, membres du Cigref, relative à l’augmentation, en nombre et en intensité, des cyberattaques. Elles touchent de plus en plus d’organismes, publics ou privés, et constituent une menace croissante pour l’économie. Pour le Cigref, cette situation n’est plus acceptable.

L’activité des entreprises et des administrations publiques menacée

Ces attaques mettent en péril l’activité des entreprises et des administrations publiques. Des ressources humaines, techniques et financières croissantes sont engagées par les entreprises pour assurer la sécurité de leurs systèmes numériques, au détriment de leur capacité d’innovation et de leur compétitivité. Les pertes d’exploitation des centaines d’entreprises, grandes et moins grandes, ayant subi une cyberattaque ne sont désormais plus anecdotiques, comme l’actualité le démontre trop fréquemment.

Développer l’effort des États face aux cyberattaques

L’État français consent déjà des efforts substantiels face à la cybermenace, notamment à travers l’action de l’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information. Cependant, le Cigref constate l’insuffisance des réponses de la communauté internationale et des États face à la réalité d’une menace qui se déploie à l’échelle mondiale, et que des organisations criminelles ont industrialisée avec une efficacité croissante. Aucun autre secteur d’activité que celui du numérique n’accepterait de se développer dans un tel contexte de faiblesse du droit applicable et de quasi impunité des criminels.

La responsabilité des fournisseurs de systèmes numériques

Le Cigref appelle également l’attention du Premier ministre sur la responsabilité des fournisseurs de systèmes numériques. En effet, les pratiques généralement constatées, notamment chez les éditeurs de logiciels, sont insuffisantes, et doivent être régulées pour renforcer la sécurité globale des systèmes numériques.

Agir rapidement : le Cigref présente ses propositions au Premier Ministre  

Dans ce contexte, le Cigref presse le Premier ministre et son Gouvernement à agir sans délai pour engager ou renforcer les démarches nécessaires, au plan national, européen et international, pour apporter une réponse en moyens et en droit permettant de renforcer la sécurité de l’économie confrontée à cette délinquance.

Le Cigref est pleinement engagé pour participer, à son niveau, à l’effort nécessaire et présenter ses propositions de renforcement de la sécurité numérique de la collectivité nationale et de son économie, dans un contexte évidemment européen.

Managing IT debt and obsolescence: Preserving IT agility, security and innovation capacity

Cigref has published its latest report entitled "Managing IT debt and obsolescence: Preserving the agility, security and innovation capacity of IT". This report, which is the result of meetings of a working group led by Franck Denié, Director of Information Systems at...

Prospective de la 5G à horizon 2030 en France et en Europe

Le Cigref publie sous forme de rapport, en collaboration avec Futuribles International, la restitution des travaux du groupe de travail "Prospective de la 5G à horizon 2030", piloté par Anne Lucas, Responsable de la maîtrise et capitalisation des informations...

Understanding digital stakes to support business in China

This is the translation of the Cigref's report "Understanding digital stakes to support business in China" published in April 2021. This report, which is the result of meetings of a working group led by Jean-Michel André, Cigref Administrator, aims to give...