Marketing de la DSI : cadre de mise en oeuvre

10 octobre 2007 | Gouvernance du SI, Publications du Cigref, Publications par thèmes

Pourquoi faire du marketing de la fonction SI ?

Il existe trois raisons principales pour mettre en œuvre une démarche marketing au sein de la fonction système d’information. La fonction SI est un fournisseur de valeur pour l’entreprise. Les outils du marketing peuvent renforcer sa capacité de création de valeur. Le « marché » au sein duquel évolue la fonction SI change. Les attentes et exigences vis-à-vis du système d’information en termes de création de valeur ou d’apports métiers sont constamment rehaussées. La fonction système d’information est en pleine transition vers « l’orientation client ».

Dynamiser le marketing de la fonction SI

Cela fait relativement longtemps que le marketing fait partie du paysage de la fonction système d’information. Mais la mise en œuvre d’une démarche marketing de la fonction SI est une transition longue. L’orientation client ne se décrète pas, que ce soit au niveau de l’entreprise ou d’une fonction. En relançant une réflexion sur le marketing de la fonction système d’information, le CIGREF fait le point sur les avancées et propose des pistes de réflexion pour poursuivre la structuration, la dynamisation et l’amélioration d’une démarche marketing.

Une démarche marketing pragmatique mais complète

Il faut mettre en œuvre une démarche marketing qui soit :

  • Consciente et reconnue comme telle
  • Organisée avec la mise en place des compétences, des structures, des incitations (dont les primes), des processus pour faire du marketing
  • Managée par un responsable marketing sous l’autorité et le leadership du DSI
  • Maîtrisée dans le temps et dans ces objectifs quantitatifs et qualitatifs
  • Outillée par la construction des systèmes nécessaires pour la mise en œuvre de la démarche avec l’allocation des ressources nécessaires
  • Dynamique et évolutive par une sélection des priorités, des améliorations et une consolidation régulière des acquis
  • Equilibrée sur le périmètre, en couvrant tout mais avec une profondeur adéquate suivant les domaines et les activités

Coordonner les actions existantes et faire du marketing l’affaire de tous au sein de la DSI

Afin d’assurer une coordination efficace avec une juste utilisation des ressources, le rapport propose de structurer la démarche marketing de la fonction système d’information aux travers de processus et de rôles.

L’objet n’est pas de faire plus de choses, mais de faire mieux, en réutilisant les nombreux éléments déjà existant qu’ils proviennent de la stratégie, de la gouvernance, de la gestion des services, des enquêtes utilisateurs…

Le rapport préconise avant tout de faire du marketing de la fonction SI l’affaire de tous au sein de la DSI.

Télécharger : Marketing de la DSI : cadre de mise en oeuvre

[Cigref report] Understanding quantum computing to prepare for the unexpected

Just a few years ago, quantum computing was a utopian dream. Today, however, it is beginning to take root in people's minds. It promises to replace the law of Gordon Moore, a cofounder of Intel who predicted that computing capacity would double every year...up to the...

[Cigref report] IT/OT convergence: A fruitful integration of information systems and operational systems

Convergence IT/OT - Corporations are undertaking wide-ranging projects to seize the growing opportunities data processing offers to optimise and add value to their businesses. It is in this context that the Cigref "IT-OT Convergence" working group led by Gilles...

Quantum Computing : comprendre l’informatique quantique pour se préparer à l’inattendu

L'informatique quantique impliquera d'ici 5 à 10 ans des changements importants nécessitant des organisations et de leurs dirigeants qu'ils comprennent dès aujourd’hui cette technologie. C’est pour démystifier le sujet et les aider à se préparer à l’inattendu du...

Gaia-X : lancement de l’initiative franco-allemande en faveur de l’émergence d’un marché européen du cloud de confiance

Le Cigref se félicite du lancement de la fondation Gaia-X et du puissant soutien que lui accordent les gouvernements français et allemands. La fondation Gaia-X se dote aujourd’hui d’une structure de gouvernance permettant d’assurer les objectifs définis dans le position paper du 18 février 2020. Les 22 membres fondateurs sont représentatifs des différentes parties prenantes du marché du cloud : académique, associatifs, fournisseurs et utilisateurs de solutions ou services numériques.