Le Prix de thèse Gilles Kahn, patronné par l’Académie des Sciences et décerné par la SIF, récompense chaque année depuis 1998 une excellente thèse en informatique

L’objectif de ce prix est de dynamiser et de motiver de jeunes chercheurs en les récompensant, et de faire connaître à l’ensemble de la communauté informatique d’excellents travaux de recherche.

La SIF (Société Informatique de France), dont le Cigref est adhérent, en remettant ce Prix de Thèse Gilles Kahn, patronné par l’Académie des Sciences, souhaite promouvoir toutes les facettes de l’informatique : des travaux fondamentaux aux travaux appliqués ayant donné lieu à transfert industriel, qu’ils soient réalisés dans des grands centres ou des centres plus modestes.

Le jury 2019, composé d’universitaires et de chercheurs, sera présidé par Charlotte Truchet. Parmi les thèses soutenues au cours de l’année universitaire et concourant à ce prix, le jury sélectionnera la thèse lauréate, et il pourra également, s’il le souhaite, distinguer au plus deux accessits.

Les critères pris en compte par le jury pour sélectionner les lauréats sont notamment l’originalité des résultats, l’originalité du domaine et des méthodes utilisées, l’importance et l’impact des résultats obtenus, et bien évidemment la qualité de la rédaction puisqu’il s’agit de récompenser non seulement un travail mais surtout une thèse.

Le Prix de thèse Gilles Kahn 2019 sera remis lors du prochain congrès de la SIF, les 4 et 5 février 2020 à Lyon, ainsi qu’un chèque de 1 500 euros pour le récipiendaire, et pour chacun des autres lauréats éventuels un chèque de 500 euros.