Pourquoi questionner le numérique ?

21 février 2015 | ACTUALITÉS, Questionner le numérique

Autour d’une conscience partagée…

L’ouvrage fondateur du CIGREF paru en 1970, « le Pari Informatique » de Pierre Lhermitte, avait pour vocation d’interpeller sur l’émergence de l’informatique. Visionnaire, il annonçait les changements majeurs et irréversibles qui allaient impacter la société et l’entreprise : « Le système informatique apparaît inséparable de l’entreprise dans laquelle il s’implante, modifiant le milieu qui le fait naître  se modifiant lui-même en fonction de ce milieu au point d’en devenir l’une des caractéristiques ».

40 ans plus loin, le numérique bouleverse à son tour, plus vite, plus fort, la société et l’entreprise. Statutairement engagé à anticiper des évolutions susceptibles d’impacter la performance de l’entreprise et d’engager sa responsabilité sociétale, le CIGREF souhaite interpeller ici le « milieu qui fait naître le numérique, se modifiant lui-même à son tour… » ! 

Au-delà de l’entreprise, nous sommes tous des acteurs concernés par ce que certains appellent « la révolution numérique ». Si celle-ci, à ce point engagée, ne saurait être réversible, pas plus que ne l’ont été les révolutions industrielles et technologiques précédentes, des questions se posent pourtant. Tout est-il parfait ? Quel monde souhaitons-nous voir émerger de cette révolution ? Les observateurs du monde numérique qui se tisse (comme les chercheurs de la Fondation CIGREF par exemple) le décrivent comme « humain » avant tout, dessiné par des usages plus que par des technologies.

Si le CIGREF entreprend ici de « questionner le numérique », c’est pour réfléchir, voire influencer, une possible « marge de manœuvre » offerte par cette dimension humaine. Il ne s’agit pas pour le CIGREF d’exprimer une « position officielle », ni même de prendre parti pour telle ou telle position émise, d’où qu’elle vienne1. La position du CIGREF est de prendre acte que le numérique impacte puissamment le milieu qui le fait naître  et de contribuer à créer, à travers l’ouverture de cette agora, les conditions pour que, se modifiant à son tour, il le fasse « autour d’une conscience partagée » !

__________________
Les contributions et commentaires parus sur ce site n’engagent que la responsabilité de leurs auteurs. 

[Cigref report] Understanding quantum computing to prepare for the unexpected

Just a few years ago, quantum computing was a utopian dream. Today, however, it is beginning to take root in people's minds. It promises to replace the law of Gordon Moore, a cofounder of Intel who predicted that computing capacity would double every year...up to the...

[Cigref report] IT/OT convergence: A fruitful integration of information systems and operational systems

Convergence IT/OT - Corporations are undertaking wide-ranging projects to seize the growing opportunities data processing offers to optimise and add value to their businesses. It is in this context that the Cigref "IT-OT Convergence" working group led by Gilles...

Quantum Computing : comprendre l’informatique quantique pour se préparer à l’inattendu

L'informatique quantique impliquera d'ici 5 à 10 ans des changements importants nécessitant des organisations et de leurs dirigeants qu'ils comprennent dès aujourd’hui cette technologie. C’est pour démystifier le sujet et les aider à se préparer à l’inattendu du...

Gaia-X : lancement de l’initiative franco-allemande en faveur de l’émergence d’un marché européen du cloud de confiance

Le Cigref se félicite du lancement de la fondation Gaia-X et du puissant soutien que lui accordent les gouvernements français et allemands. La fondation Gaia-X se dote aujourd’hui d’une structure de gouvernance permettant d’assurer les objectifs définis dans le position paper du 18 février 2020. Les 22 membres fondateurs sont représentatifs des différentes parties prenantes du marché du cloud : académique, associatifs, fournisseurs et utilisateurs de solutions ou services numériques.