Troisième session plénière pour le Hub France de Gaia-X

30 septembre 2021 | ACTUALITÉS, Communiqués

Le jeudi 23 septembre 2021, le Hub France Gaia-X organisait en ligne sa troisième session plénière. En présence du Secrétaire d’État chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques, Monsieur Cédric O, cette édition avait pour objectifs de faire un point d’actualité de l’Association Gaia-X, du Hub, et d’introduire la nouvelle phase de travail dans laquelle rentrent la plupart des GT sectoriels ou transverses : la phase opérationnelle.

Obtenir la présentation PowerPoint

Consulter le programme de la 3ème plénière

Une dynamique renforcée au sein du Hub

« Je me félicite de la dynamique créée au sein de Gaia-X, et notamment du Hub France. […] Nous voyons déjà émerger un certain nombre d’initiatives ». Le Secrétaire d’État chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques, Monsieur Cédric O, a mis en valeur en guise d’ouverture de cette troisième plénière la dynamique positive dans laquelle le Hub France est engagée depuis sa création. De nouveaux participants continuent à intégrer les différents groupes de travail sectoriels ou transverses, et ces derniers se structurent pour avancer collectivement vers l’implémentation des cas d’usage identifiés dans leur feuille de route.

« Nous voyons que le sujet n’est pas tant un sujet technique de partage de données ou de normalisation, qu’un sujet de coopération entre des acteurs de natures diverses situés sur plusieurs verticales dans la chaîne de valeur. C’est la coopération entre ces acteurs qui est la clé. »  Le Secrétaire d’État a également mis l’accent sur la coopération, élément essentiel à la réussite du Hub.

Cette dynamique s’illustre aussi par l’arrivée de trois nouveaux membres au sein du Comité de pilotage du Hub France de Gaia-X : Numeum, l’IMT (Institut Mines-Télécom) et l’Inria qui viennent renforcer l’équipe afin de mieux répondre aux enjeux tout en suivant ses objectifs d’incuber les espaces de données européens et de faire connaitre la voix du Hub France dans les choix structurants de l’Association Gaia-X.

Passer d’un Think Tank à un Do Tank

« Après une première année consacrée à l’établissement du hub et à l’incubation d’espaces de données sectoriels ou transverses qui ont défini leur feuille de route pour la plupart, cette 3e édition de nos plénières du Hub France de Gaia-X est l’occasion d’engager l’opérationnalisation des travaux des espaces de données ». Bernard Duverneuil, Président du Cigref et CDIO d’Elior Group, annonce le passage à la phase opérationnelle de la plupart des groupes de travail sectoriels ou transverses du Hub France. Les positions papers, particulièrement inspirants, ont été présentés à l’Association Gaia-X et intégrés dans son DSBC position papers document. Au niveau européen, Francesco Bonfiglio, CEO de l’Association Gaia-X, annonçait ce même jour la création de l’alliance entre BDVA, FIWARE, Gaia-X et IDSA, pour accélérer la transformation des entreprises dans l’économie des données.

Nouvelle phase de travail : nouveaux besoins

Le passage à la phase opérationnelle pour le Hub France de Gaia-X va nécessiter des moyens substantiellement renforcés, que ce soit pour soutenir et garantir l’implication des parties prenantes françaises dans les travaux de l’Association Gaia-X, ou pour bâtir les data spaces avec un impact significatif sur l’économie nationale et européenne ou encore faire connaître la voix du Hub France dans les choix structurants de l’association Gaia-X. Cette question des moyens, des ressources et des compétences se pose de manière urgente afin de maintenir au sein de la dynamique européenne la place que la France entend tenir dans ce beau projet Gaia-X. Le Hub France échange avec les Services de l’État, via la Direction Générale des Entreprises, très impliquée dans le Hub, afin d’élaborer collectivement des réponses adaptées.

Un objectif partagé au niveau européen

Cette troisième session plénière était également l’occasion de donner la parole à un autre Hub européen de Gaia-X, et plus particulièrement à Martina Maláková, Coordinatrice du Hub Slovaque. Ce dernier, comme beaucoup d’autres en Europe, se développe et met un point d’honneur à travailler en collaboration avec le reste des parties prenantes de Gaia-X car, comme Martina Maláková le rappelle : « C´est notre devoir de veiller à un développement harmonieux de ce projet Gaia-X dans tous les pays composant l’Europe ». Le succès de Gaia-X repose notamment sur l’implication de tous les pays européens dans ses travaux, permettant d’assurer la convergence des visions sur ses enjeux les plus structurants.

Nomenclature des profils métiers du SI – version 2022

Le Cigref maintient, depuis 1991, une Nomenclature des profils métiers existant dans les Directions des Systèmes d’Information (DSI) des entreprises membres du Cigref. Cet outil ne présente pas ce que seront à l’avenir les métiers des SI mais ce qu’ils sont...

Towards a Zero Trust philosophy: a break in continuity for application security

Cigref has published a report on the work of its "Zero Trust" working group, led by Thierry Borgel, CIO of the ICADE group. Zero Trust is a development of IT security principles and a philosophy that organisations will need to adopt to strengthen the security of their...

Vers une philosophie Zero Trust : une rupture dans la continuité pour la sécurité des applications

Le Cigref publie, sous forme de rapport, les travaux de son groupe de travail sur le thème « Zero Trust », piloté par Thierry BORGEL, DSI du groupe ICADE. Le Zero Trust est une évolution des principes de sécurité IT et une philosophie que les...