Contrôle interne et SI – CIGREF – IFACI

9 octobre 2008 | Publications du Cigref

Guide opérationnel d’application du cadre de référence AMF relatif au contrôle interne

Les entreprises, quels que soient leurs taille et secteur, sont de plus en plus confrontées aux exigences de conformité et de contrôle interne. C’est pourquoi le CIGREF, en partenariat avec l’IFACI, a souhaité sensibiliser les dirigeants sur les enjeux du contrôle interne et de la maîtrise des systèmes d’Information au sein des organisations, tant publiques que privées.

Le groupe de travail, piloté par Régis Delayat, DSI de Scor, côté CIGREF, a axé ses travaux autour de deux axes principaux :

  • un premier axe sur le contrôle interne de la DSI;
  • un second axe sur le contrôle du SI de l’entreprise.

L’ambition du CIGREF et de l’IFACI

Le CIGREF et l’IFACI ont souhaité travailler sur le contrôle interne au sens large (pas uniquement financier et comptable). A ce titre, la volonté commune était de produire un guide opérationnel, partant des processus, des risques, ainsi que des objectifs et points de contrôle associés.

Instaurer une culture du contrôle au sein de l’entreprise

Le contrôle interne des organisations fait et continuera à faire partie du paysage des entreprises. Il est donc indispensable pour les managers de créer une dynamique, d’instaurer une « culture du contrôle », et de mettre en place une organisation et un système de management effectif et efficace (politique, stratégie, lignes conductrices).

Quelques recommandations

Les travaux du CIGREF et de l’IFACI ont permis de mettre en évidence 8 recommandations :

  • Etre clair sur la finalité, les objectifs et le périmètre du contrôle ;
  • En prérequis, avoir cartographié les processus de l’entreprise et son patrimoine informationnel ;
  • Avoir une démarche de contrôle en partant des processus de l’entreprise, des risques associés et des points de contrôle ;
  • Adapter la démarche à la culture, au modèle d’organisation de l’entreprise et à la taille des entités contrôlées (filiales notamment) ;
  • Travailler en étroite collaboration entre les différents acteurs « responsables » dans l’organisation : Direction de l’Audit, Direction des Systèmes d’Information, Direction des risques, Direction de la Sécurité et Direction du contrôle interne ;
  • Intégrer la démarche de contrôle interne dans la construction de l’application ou du service informatique ;
  • Evaluer régulièrement l’efficacité des contrôles en place en fonction de l’évolution du SI et de l’entreprise ;
  • Exploiter les résultats des audits interne et externe.

Métiers du numérique : sens et appétence – Recommandations pour orienter les cursus de formation au numérique

Alors que l’écosystème numérique est le plus demandeur de professionnels formés pour ses métiers, les organismes d’enseignement et de formation qui délivrent les connaissances et suscitent les talents sont souvent vus comme de simples éléments du secteur de la...

Convergences numériques : construire une Europe numérique et compétitive.

Les principales organisations et associations professionnelles du numérique s’associent pour mettre le numérique au cœur de la campagne européenne. Télécharger notre manifeste commun...

Saisir les opportunités de l’IA pour un numérique responsable : nouveau rapport disponible !

Numeum, l’Institut G9+, le Cigref, Planet Tech Care et le Hub France IA, ont dévoilé un rapport inédit intitulé « Green AI & AI for green ». Fruit d’une étude qualitative menée auprès de 72 professionnels – Directeurs des Systèmes d'Information (DSI), Chief Data...