incarner-numeriqueLe CES (Consumer Electronic Show) de Las Vegas verra, entre le  6 et le 9  janvier, la France investir en force l’Eureka Park, gigantesque vitrine de l’innovation technologique mondiale. Ce seront en effet quelques 190 startups qui seront présentes.

Et cette année encore, les entreprises françaises croiseront la route de la délégation CIGREF (une trentaine de DSI et Directeurs métiers de 15 grandes entreprises de France) conduite par Pascal Buffard, Président du CIGREF. Cette délégation a pour mission de « récolter l’expérience numérique » émanant de cette agora trépidante !

Le CES n’est pas seulement l’antre d’une énorme machine marketing, c’est aussi le lieu privilégié pour « incarner le numérique », où se forger une expérience unique ! Avant de partir, dirigeant, DSI, chacun perçoit intellectuellement le besoin de mise en œuvre de la transformation numérique. Au cœur du CES, il ressentira intimement l’essence-même de cette transformation !

De retour dans la « vraie vie », cette perception ne peut être qu’un véritable atout, un supplément d’âme pour relever in situ les défis de l’entreprise 2020 !

Cultiver l’esprit d’innovation

Au départ du « CES 2015 », la délégation CIGREF s’était donné comme mission de partir à la rencontre de l’innovation disruptive.

Pour le CIGREF, cultiver l’esprit d’innovation reste une priorité pour l’entreprise qui veut passer le cap de 2020 ! A l’instar de John Chambers, Président exécutif de Cisco, pour qui « 40 % du business d’aujourd’hui n’existera plus dans dix ans ». Il précise :

« L’Internet de première génération a déjà profondément bouleversé les entreprises. La deuxième génération va tous nous inclure dans un monde plus connecté, ce qui ouvrira bien plus d’opportunités […] Dans le monde technologique, la première révolution Internet a déjà provoqué de nombreux changements, mais maintenant toutes les entreprises deviennent des entreprises technologiques et vont devoir accepter de changer pour ne pas disparaître. Il faut avoir le courage de se réinventer […] Cette révolution va créer beaucoup d’emplois mais en détruire aussi beaucoup. L’avenir appartiendra à ceux qui sauront former pour accompagner cette transition ».

La présence en nombres des startups, des entreprises et délégations françaises dans cet immense jardin de l’innovation veut aussi continuer de démontrer au monde que la France ne reste pas en retrait de cette culture. Pour mémoire, déjà en 2015 la France était le second pays le plus représenté au CES, juste après les Etats-Unis. Pas simplement au rang de figurante, mais en raflant 23 prix et des échos médiatiques élogieux, y compris de médias internationaux dont certains souvent plus prompts à dénigrer qu’à louer les mérites français. L’enjeu est important, pas simplement en termes de renommée, mais surtout sur le plan économique.

La délégation CIGREF ne se contera pas d’arpenter les kilomètres d’exposition, fut-ce pour s’imprégner de l’innovation ambiante. Elle s’est préparé un programme de keynotes et conférences, des temps de partages et d’échanges d’expérience pour faire fructifier autant que possible cette immersion.

cartouche-CIGREFauCES_______________________

Toutes les infos et retours sur la délégation CIGREF au CES
Et un événement à suivre via le Twitter dédié @CIGREFauCES