RSE CIGREF : réponse « lettre ouverte »

5 novembre 2012 | ACTUALITÉS

…aux éditeurs français de solutions RSE

Messieurs,

J’ai pris connaissance avec attention de votre « lettre ouverte au CIGREF », relative au choix de la solution Clearvale pour le Réseau Social des Entreprises membres du CIGREF (RSE CIGREF).

Le processus de décision ainsi que les raisons de notre choix relèvent de la seule responsabilité du Conseil d’Administration du CIGREF et nous n’avons pas pour habitude de les rendre publiques.

Vous pouvez cependant être assurés que notre décision résulte, non seulement d’un important travail de benchmark (80 solutions propriétaires et Open Source) mené avec notre partenaire SDE consulting (notamment sur les bases du Gartner et Lecko), mais surtout d’une grande attention portée aux avis, commentaires et expériences recueillis auprès de nos entreprises membres déjà équipées d’un RSE.

Lier le « …comportement sociétal, exemplaire naturel et assumé… » que devrait avoir le CIGREF, avec le fait que nous n’ayons pas retenu une solution française pour notre RSE interne, est un raccourci pour le moins rapide ! Le CIGREF ne peut choisir une solution qui ne lui convient pas au seul motif qu’elle est française ! 

Chaque fois que nous en avons eu l’occasion – à prestation ou qualité égale – nous avons privilégié les PME françaises. Pour mémoire : notre choix de la solution Nelis pour gérer notre base interne de contacts et de connaissance ; celui d’Axe-Net pour la refonte de notre site et l’hébergement de nos espaces web, et même des TPE comme « Solutions Informatiques » pour la gestion de notre plateforme technique, ou de i-mediapat.com pour la réalisation de supports numériques importants, etc.

Enfin, pour lever toute ambiguïté sur ce que vous qualifiez de « …grave problème de confiance envers les acteurs économiques du numérique en France… », et poursuivre sa contribution à la promotion de l’écosystème numérique français, le CIGREF diffusera auprès de ses 130 Grandes Entreprises membres, une présentation des acteurs français dans le domaine des RSE, telle qu’elle lui sera transmise et validée par votre association professionnelle !

Cette action de soutien à l’écosystème RSE français prendra ainsi place dans la longue liste des actions que le CIGREF mène avec détermination, non seulement pour promouvoir la relation GE/PME innovantes, mais surtout pour permettre aux PME Innovantes françaises de présenter concrètement leurs réalisations aux grands groupes, comme nous l’avons déjà fait pour ArkoonBlu AgeC6KayentisKawet – Reflexe technologieSimplicité SoftwareSinequaSRM Vision

Pascal BUFFARD
Président du CIGREF

[Cigref report] Understanding quantum computing to prepare for the unexpected

Just a few years ago, quantum computing was a utopian dream. Today, however, it is beginning to take root in people's minds. It promises to replace the law of Gordon Moore, a cofounder of Intel who predicted that computing capacity would double every year...up to the...

[Cigref report] IT/OT convergence: A fruitful integration of information systems and operational systems

Convergence IT/OT - Corporations are undertaking wide-ranging projects to seize the growing opportunities data processing offers to optimise and add value to their businesses. It is in this context that the Cigref "IT-OT Convergence" working group led by Gilles...

Quantum Computing : comprendre l’informatique quantique pour se préparer à l’inattendu

L'informatique quantique impliquera d'ici 5 à 10 ans des changements importants nécessitant des organisations et de leurs dirigeants qu'ils comprennent dès aujourd’hui cette technologie. C’est pour démystifier le sujet et les aider à se préparer à l’inattendu du...

Gaia-X : lancement de l’initiative franco-allemande en faveur de l’émergence d’un marché européen du cloud de confiance

Le Cigref se félicite du lancement de la fondation Gaia-X et du puissant soutien que lui accordent les gouvernements français et allemands. La fondation Gaia-X se dote aujourd’hui d’une structure de gouvernance permettant d’assurer les objectifs définis dans le position paper du 18 février 2020. Les 22 membres fondateurs sont représentatifs des différentes parties prenantes du marché du cloud : académique, associatifs, fournisseurs et utilisateurs de solutions ou services numériques.