Axelle Lemaire et Emmanuel Macron coachent « l’Equipe de France du Numérique » pour Las Vegas !

equipe-france-numerique-cigref-frenchtechLa présence française à Las Vegas au CES 2015 en janvier sera « une présence qui compte » (la 5ème mondiale et la 1ère européenne) comme le précise le dossier de presse de la French Tech ! Malgré cette représentativité en force, les délégations françaises sont allées puiser, s’il en était besoin, motivation et enthousiasme, ce 18 décembre, à Paris, pour une soirée « French Tech au CES 2015 ».

Le lieu choisi s’inscrivait dans l’esprit de cette soirée, puisqu’il s’agissait de l’Usine IO sorte d’incubateur « pour passer de l’idée au prototype et préparer son industrialisation ». S’y sont retrouvés les représentants des start-ups faisant le voyage pour Las Vegas, les représentants de pôles de compétitivité, la presse et le CIGREF, sa délégation étant partenaire de la délégation French Tech.

L’équipe de France du Numérique jouera le match de l’innovation au CES 2015…

Lors de cette soirée, c’est Axelle Lemaire qui a présenté la délégation française qui ira à Las Vegas comme une « Equipe de France du Numérique ». 

Equipe qui va certes jouer à l’extérieur, mais avec de sérieux atouts pour gagner le match de l’Innovation ! Près d’une start-up présente au Consumer Electronics Show sera française… Axelle Lemaire précise que « cette représentativité est une bouffée de vitamines, une bouffée d’optimisme […] la croissance en France, ce qui crée des emplois, ce qui sert l’économie grâce à l’innovation, ce sont les start-ups… ».

Elle a rappelé aussi la volonté de la French Tech d’aider les start-ups à dépasser les obstacles qui sont trop souvent les leurs. Comme la difficulté à passer des commandes publiques ou privées. Ou encore celle d’accéder à des financements… Elle a encore souligné qu’en France, si on parle beaucoup de compétitivité associée à l’idée de permettre à l’entreprise de dégager plus de marge, on ne parle pas assez de « compétitivité-qualité ». Celle-ci passe par l’innovation. Et « l’innovation, ce sont des femmes et des hommes qui ont des compétences […] on doit miser énormément sur les ressources humaines, elles sont tout aussi importantes […] c’est la raison pour laquelle les entreprises doivent être en mesure de faire venir aussi les meilleurs talents étrangers, d’avoir les meilleurs entrepreneurs, les meilleures start-ups ! ».

Pour la Secrétaire d’Etat chargée du Numérique, « le monde numérique est un monde multipolaire. Si la French Tech se rend au CES 2015 c’est non seulement pour montrer la force et la dynamique des entreprises françaises, mais c’est aussi pour se frotter à nos concurrents. Nous avons beaucoup à apprendre de la Silicon Valley, des leçons à en tirer (et non à recevoir)… ». Pour conclure, elle cite Romain Gary : « Il faut toujours connaître les limites du possible. Pas pour s’arrêter, mais pour tenter l’impossible dans les meilleures conditions » et ajoute : « C’est ça la French Tech !… ».

Emmanuel Macron, Ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, stimule à son tour « l’Equipe de France du Numérique » pour cet avant-match de Las Vegas ! Il met l’accent sur le rôle que doivent jouer les grands groupes auprès des start-ups pour gagner le « match de l’innovation » et celui de l’économie française.

Il met l’accent aussi sur le gout du risque, la nécessité d’entreprendre pas encore assez développés en France : « on a besoin de retrouver l’esprit de conquête ! L’économie française a besoin de vous, d’hommes et de femmes qui, comme vous, prennent des risques, entreprennent […] nous allons à Las Vegas pour gagner ensemble ! ».

_____________

Toute l’info à suivre sur la délégation CIGREF au CES 2015

twitterMerci de partager
avec ce #CES2015CIGREF
pour mieux suivre cet événement !

ligne