Rapport CIGREF « Agilité dans l’entreprise, modèle de maturité »

CIGREF-agilite-dans-lentreprise-2015Mettre en œuvre des principes d’agilité dans l’entreprise

Depuis quelques années, l’agilité dans l’entreprise est considérée comme un but ultime pour réussir la transformation numérique. Si les principes d’agilité mis en avant sont effectivement particulièrement bénéfiques pour la performance globale de l’entreprise, les pratiques traditionnelles peuvent-elles conserver tout leur sens ?

Ce rapport « Agilité dans l’entreprise – Modèle de maturité » a observé les principes déjà existants sur les méthodes de développement agile (type Scrum ou Extreme Programming) pour les adapter à un usage globalisé dans l’entreprise. Il met en avant un ensemble de bonnes pratiques pour faire évoluer l’entreprise dans son usage des principes agiles. Un outil Excel a été construit et mis à disposition pour mesurer la maturité de votre entreprise à partir de ce modèle.

Le fonctionnement optimal pour l’entreprise se trouvera dans un juste équilibre entre pratiques traditionnelles de management de projets et l’usage scrupuleux des principes agiles. On parle alors d’un fonctionnement à plusieurs vitesses. La transformation numérique des entreprises va alors chercher à harmoniser vitesse, innovation et efficacité collective.

Caractériser l’Agilité

Tous les projets dans l’entreprise peuvent bénéficier de la culture, des procédures et des outils qui y sont liés. Plusieurs éléments de caractérisation ont ainsi été identifiés :
• L’agilité apporte des promesses pour la performance de l’entreprise
• Elle nécessite une organisation orientée sur la co-création de valeur
• Elle se base sur une maturité culturelle incluant le droit à l’erreur
• Elle est supportée par une gouvernance adaptée
• Elle nécessite des moyens, des outils et des processus dédiés.

Outil de mesure de la maturité

CIGREF-agiliteA partir de ces réflexions, le CIGREF a élaboré un modèle de maturité reposant sur cinq axes :
• Création de valeur
• Architecture
• Organisation
• Compétences
• Culture et facteur humain.

Ce modèle permet à l’entreprise de définir son positionnement vis-à-vis de l’intégration des pratiques agiles et de se poser les questions qui permettront d’avancer dans cette intégration.

« Pour réussir la mise en place de l’agilité dans l’entreprise, il est nécessaire de bien prendre en compte les différentes vitesses de création de produits et services, et les vitesses de fonctionnement interne, et de faciliter leur cohabitation. Cette transformation de l’entreprise est d’ailleurs elle-même un projet de longue haleine qu’il convient de ne pas brusquer ! ».

Un outil excel accompagne ce rapport pour mesurer la maturité de l’entreprise en termes d’agilité.

separation

Présentation des réflexions du Groupe de travail CIGREF
par son Pilote, Béatrice Honnoré, DSI Harmonie Mutuelle