CCU La Communication Collaborative Unifiée : Etat de la réflexion des grandes entreprises

A partir d’un état des lieux des usages de la Communication Collaborative Unifiée (CCU) et de leurs impacts dans les grandes entreprises, le CIGREF propose une définition qui pourrait s’appeler « la pratique des 5A » :

«  La Communication Collaborative Unifiée traduit la capacité d’échanger et de partager l’information, sans qu’émetteur ou récepteur soit soumis à une quelconque contrainte :

  • de lieu (Anywhere),
  • de contenu (Anything),
  • de temps (Anytime),
  • de media (Any device),
  • de nombre ou de disponibilité d’acteurs (Anybody) »

5 messages clés à retenir

Toutes les entreprises font de la CCU sans le savoir, à des degrés divers, comme Mr Jourdain en son temps.

La simplicité prédomine dans l’adoption puis l’appropriation par l’utilisateur. On pourrait résumer par «D’un simple clic, je…» :
– D’un simple clic dans mon agenda j’invite mon collègue à une webconférence ;
– D’un simple clic, je partage mon document avec qui que ce soit sur un autre site géographique ;
– D’un simple clic, je reprends ma discussion en vidéoconférence avec mon collègue qui s’est rendu à l’aéroport, …

La CCU remet le bon usage pour le bon outil. Par exemple la messagerie qui est devenue au fil du temps un outil de stockage personnel retourne vers sa fonction première d’échange d’informations au bénéfice d’espaces collaboratifs qui enrichissent le patrimoine collectif de l’entreprise.

Le degré d’intégration technique, organisationnelle et managériale, déterminera et créera la valeur pour l’entreprise.

Les entreprises qui fonctionnent en mode collaboratif, mobilisent l’intelligence collective et l’apprentissage en équipe. Elles préparent mieux leur avenir : si des études ont montré que la productivité personnelle représente 20% du réservoir de productivité d’une entreprise, la productivité collective en représente 50%.
La CCU facilite le décloisonnage et la continuité d’activité.

Il faut toutefois laisser le temps aux organisations de digérer ces nouvelles solutions, de déterminer les bonnes pratiques, et procéder par itérations.
L’attractivité et la capacité de l’entreprise à intégrer les jeunes générations en dépendent. On parle de la génération Y puis la génération C. Et si cette jeune génération C nous donnait la voix à suivre? C comme Communiquer, Collaborer et Créer…

Télécharger « CCU La Communication Collaborative Unifiée : Etat de la réflexion des grandes entreprises – CIGREF – 2009 » [pdf, 2,2 Mo]

Télécharger « Grille de maturité des outils CCU – CIGREF – 2009 » [xls, 4,9 Mo]