Entretiens informatiques 2011, stratégies de transformation pour l’entreprise

Day 2. Cette année encore on phosphore aux entretiens informatiques d’Opio ! La question qui se pose est : « Quelles stratégies de transformation pour l’entreprise numérique ? ».

Dans un contexte de forte transformation de l’entreprise, le système d’information prend une place de plus en plus stratégique dans la chaîne de valeur : certes, le SI était déjà présent dans tous les métiers de l’entreprise, mais aujourd’hui, dans le cadre de l’entreprise numérique, le SI va au delà (interactions avec les clients, les fournisseurs et autres parties prenantes).

La porosité du système d’information, l’effacement des frontières entre la sphère privée et professionnelle, la diffusion rapide des applications à la demande et des outils d’accès aux systèmes d’information favorisent l’ancrage de nombreux services et produits numériques dans les systèmes d’information. Ceux-ci deviennent, de fait, des éléments indispensables de cohérence et de réactivité opérationnelle. Garantir une telle cohérence doit figurer en tête de l’agenda des entreprises : l’amélioration et l’excellence opérationnelle sous-tendent la création de valeur, comme l’a montré l’étude CIGREF-McKinsey sur la dynamique de création de valeur par les systèmes d’information.

Vers la transformation des usages

La gestion du changement a toujours été, et reste la pierre d’achoppement de la plupart des projets technologiques. Dans l’entreprise numérique, il s’agit de remettre en cause les pratiques existantes pour en créer de nouvelles. De fait, l’entreprise numérique bouscule les organisations existantes, les pratiques établies, les hiérarchies sclérosées : sa transformation est aussi une question de survie.

Pour une réelle stratégie numérique

Peut-on imaginer une entreprise envisageant de faire cavalier seul dans un monde numérique dont elle ne maîtrise pas les évolutions majeures, dont elle ignore les ruptures et dont sa vision se trouverait considérablement limitée ? Probablement pas. Dès lors qu’il s’agit d’intégrer les systèmes d’information dans une stratégie cohérente, pérenne et pertinente du point de vue de tous les acteurs de l’entreprise, alors une véritable stratégie numérique doit naître.

L’implication de tous les métiers de l’entreprise suppose que trois conditions soient réunies. La première consiste à définir une vision stratégique à plus ou moins long terme. C’est la mission des directions générales d’identifier les trajectoires numériques les mieux adaptées à leurs organisations. La seconde concerne l’engagement des managers et de tous les collaborateurs de l’entreprise, sans lequel une stratégie numérique est vouée à l’échec, malgré les bonnes volontés et la pertinence des choix stratégiques. La troisième condition relève, comme dans toute stratégie, de la bonne exécution. Là encore, une stratégie pertinente, une vision largement partagée, ne pourront se décliner sans une qualité d’exécution, affaire de tous dans les organisations. Ces trois conditions sont sous-tendues par l’importance de l’enjeu du développement compétitif de l’entreprise numérique.

Vision, Engagement, Exécution

Ces trois éléments, s’ils sont évidemment pertinents à l’échelle d’une entreprise, le sont également à l’échelle de l’écosystème, qui inclut les partenaires, les sous-traitants, les clients, le tissu associatif… On ne peut en effet imaginer qu’une stratégie numérique ne soit pas une affaire partagée et ne se situe pas sur un plan méso-économique. C’est la condition de sa réussite, notamment si l’on veut que le numérique investisse tous les pans de l’écosystème de l’entreprise et toutes les activités, qu’elles soient commerciales ou non.

L’entreprise et son écosystème

Le numérique permet aux organisations de s’étendre vers leur écosystème et la société numérique exige elle-même de l’entreprise qu’elle s’ouvre sur cet écosystème. Cette double dynamique doit se faire de manière cohérente et efficiente grâce aux systèmes d’information qui ancrent et élargissent les processus de l’organisation, mais également par une transformation des modes de management et de la culture d’entreprise.

C’est tout le sens et l’ambition des Entretiens informatiques 2011, être un lieu d’échanges et de partage entre DSI et les acteurs de l’Ecosystème !

Catégories
0 Comments
0 Pings & Trackbacks

Laisser un commentaire